Allocution de Frédéric Rondeau, colauréat du prix Jean-Éthier-Blais, 24 octobre 2017

Je souhaite d’abord remercier chaleureusement la Fondation Lionel-Groulx, son président Jacques Girard, son directeur Pierre Graveline ainsi que le jury composé de Jacinthe Martel, Marilyn Randall et Nathalie Watteyne. Je veux également exprimer ma gratitude à Patrick Poirier et à son équipe des Presses de l’Université de Montréal ainsi qu’à la directrice de la collection « Nouvelles études québécoises », Martine-Emmanuelle Lapointe.

Je me réjouis vivement de recevoir ce prix pour un livre portant sur l’œuvre de Michel Beaulieu et celle de Gilbert Langevin. Vous rendez, de manière oblique, hommage à ces disparus qui m’accompagnent depuis de nombreuses années. Ces auteurs n’auront cessé de nous rappeler à quel point la poésie permet non seulement de penser la vie — dans laquelle elle puise et répand son souffle —, mais constitue la vie même. C’est par l’exercice quotidien de l’écriture que Beaulieu et Langevin ont façonné, voire conféré un style à leur existence. Or, pour emprunter à Balzac, je peux dire de ces auteurs qu’ils ont contribué de façon décisive au « texte de [la mienne] ». Comme l’écrit Marielle Macé, « c’est dans la vie ordinaire que les œuvres d’art se tiennent, qu’elles déposent leurs traces et exercent durablement leurs forces. » (Marielle Macé, Façons de lire, manières d’être, Collection NRF Essais, Gallimard, p. 9).

La rédaction et la transformation en livre de l’essai que vous récompensez aujourd’hui se sont déroulées sur plusieurs années. J’ai rédigé ce qui fut au départ une thèse de doctorat à Paris où j’ai eu le privilège de découvrir, d’entendre et de rencontrer des penseurs et des chercheurs qui m’ont fortement influencé. J’en ai revu le manuscrit et corrigé les dernières épreuves aux États-Unis, où j’enseigne depuis quelques années. Ce séjour prolongé en Europe, cet éloignement du Québec qui se poursuit aujourd’hui, font que l’impression « de n’avoir pas de lieu », le tiraillement entre le désir d’appartenir à un groupe et la volonté de demeurer à l’écart que j’ai retrouvé chez Michel Beaulieu et Gilbert Langevin ont trouvé un certain écho dans ma propre expérience. Ces deux poètes rendent compte d’une proximité dans la distance, d’une complicité dans l’absence et expriment inlassablement un sentiment de désappropriation. C’est d’ailleurs dans la perspective d’un « manque » qu’ils ont « en partage » que j’ai lu et rapproché leur œuvre.

Vous me faites l’honneur de me décerner un prix pour un livre qui porte sur la notion de commun. Ce prix, j’ai le plaisir de le recevoir avec Alex Gagnon que je tiens à féliciter sincèrement et dont le livre s’intéresse aussi à cette question. Du point de vue de la communauté, c’est-à-dire de la filiation intellectuelle, du dialogue poursuivi et relancé, de l’échange fructueux des idées, je souhaite remercier tous ceux qui ont, de près ou de loin, contribué à la publication de ce livre et m’ont soutenu dans ce long travail. Je suis spécialement et profondément reconnaissant envers les lecteurs rigoureux, exigeants — mais toujours bienveillants —, que sont Michel Biron, Karim Larose et Marie-Joëlle Savoie.

Enfin, je dois souligner l’émotion que j’ai de voir mon nom s’ajouter à la liste des lauréats du prix Jean-Éthier-Blais, parmi lesquels se trouvent des penseurs qui ont eu une importance déterminante dans mon parcours universitaire, qui m’ont souvent enseigné, et à qui je voue une très grande admiration. Je pense plus particulièrement à Michel Biron, François Dumont, Gilles Marcotte, Ginette Michaud, Élisabeth Nardout-Lafarge, Pierre Nepveu, François Ricard et Yvon Rivard. Je remercie encore une fois la Fondation Lionel-Groulx et les membres du Jury de m’avoir accordé cette distinction.

Nous joindre :

261, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R6
Téléphone : 514 271-4759
Courriel : Cliquez ici

Nous suivre :

Actualité de l'histoire

Commander le livre L'Autre 150e

Le métro, véhicule de notre histoire

Figures marquantes de notre histoire

Dix journées qui ont fait le Québec