Allocution de Pierre Graveline, le 29 janvier 2020

Allocution de Pierre Graveline, directeur général de la Fondation Lionel-Groulx, prononcée le jeudi 29 janvier 2020 lors du lancement de l’édition de poche du livre Dix journées qui ont fait le Québec.


Merci Jacques, merci Alain-Nicolas !

Vous me permettrez de commencer cette allocution en soulignant la présence parmi nous de mon petit-fils Milo qui à lui-seul abaisse significativement la moyenne d’âge de notre auguste assemblée.

Plus sérieusement, je tiens d’abord et avant tout à souligner la présence de quelques-uns des auteurs de ce livre : Éric Bédard, Gilles Laporte, et à saluer les autres auteurs (Eugénie Brouillet, Denys Delâge, Jean-Claude Germain, Jacques Lacoursière, Marie Lavigne, Béatrice Richard, Denis Vaugeois et Mathieu Bock-Côté) qui n’ont pu se joindre à nous. C’est vous qui avez fait pour l’essentiel le succès de ce grand projet entrepris en 2010.

Qu’ils soient présents ou non, je tiens aussi à saluer et à remercier à nouveau, celles et ceux qui m’ont appuyé dans la réalisation de cette réussite : le conseil d’administration d’alors de la Fondation, plus particulièrement son président, le regretté Claude Béland, et son vice-président Robert Comeau ; l’équipe de la Fondation (Myriam D’Arcy, Étienne Lafrance, Mathieu Gauthier-Pilote) ; les équipes de BAnQ et de MAtv ; le comédien Sébastien Ricard, animateur des conférences ; enfin l’équipe du Groupe Ville-Marie-Littérature et son directeur Martin Balthazar.

Ces remerciements bien mérités étant faits, je veux entreprendre avec vous un petit voyage dans le temps, il y a déjà une décennie, au moment où en 2010 j’ai eu l’idée de ce projet des Dix journées qui ont fait le Québec.

À cette époque, il faut s’en souvenir, l’opinion dominante dans les médias et dans à peu près tous les milieux, y compris le milieu des historiens, était que les Québécoises et les Québécois ne s’intéressaient pas à leur histoire et qu’une entreprise comme celle que nous envisagions était vouée à l’échec.

C’est donc avec une certaine réticence et l’esprit rempli de doute que la Fondation, BAnQ, MAtv et même plusieurs conférenciers invités se sont laissé convaincre d’embarquer dans ce projet.

Le 13 octobre 2011, nous tenions notre premier événement à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque avec l’historien Jacques Lacoursière venu présenter une conférence sur la fondation de Québec … Devant une salle archicomble à notre surprise et à grande joie !

S’en sont suivis, dans les mois et les années suivantes :

- neuf autres grandes conférences presque toujours devant des salles combles

- la publication des textes des conférences sur notre portail Internet, textes aujourd’hui encore régulièrement consultés 

- la publication dans Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec de 10 pleines pages consacrées à chacune de ces journées historiques

- la diffusion sur MAtv d’une série de 10 émissions d’une heure, émissions ayant eu un auditoire hebdomadaire moyen de 50 000 personnes et s’étant situé au 5e rang des émissions les plus écoutées sur cette chaîne, émissions diffusées par la suite sur notre portail, sur celui de BAnQ et dans nombre de sites de partage en ligne de vidéos et devenues par nos soins des ressources éducatives libres utilisées par les professeurs d’histoire du Québec, du Canada, de France, de Suisse, de Belgique et de toute la francophonie.
- la publication par VLB éditeur d’un beau livre, avec quelque 300 illustrations, vendu depuis 2013 à plus de 7 000 exemplaires. Un véritable best-seller au Québec pour un ouvrage dont le prix de vente est de 50$ ; beau livre dont la Fondation a fait don de quelque 1 000 exemplaires ces dernières années aux élèves du secondaire qui se voient décerner les Prix du mérite en histoire

- enfin, la parution aujourd’hui de l’édition en poche de ce livre qui le rendra disponible à prix plus abordable, notamment pour les étudiantes et les étudiants, et qui en assurera la pérennité.

Qui plus est, effet collatéral des Dix journées qui ont fait le Québec, ce succès indéniable a ouvert la porte à la mise en œuvre de nombreux autres projets que la Fondation a depuis réalisé avec BAnQ et avec MAtv. Je pense ici notamment à notre grande série sur les Figures marquantes de notre histoire dont la 32e rencontre se tiendra mercredi prochain à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque.

La remarquable réussite du projet des Dix journées qui ont fait le Québec témoigne sans équivoque que nous avions tort en 2010 de croire que les Québécoises et les Québécois ne s’intéressent pas à leur histoire et que nous avons raison aujourd’hui d’affirmer avec conviction que l’histoire du Québec – cette histoire d’un peuple d’origine française, qui n’a jamais cessé depuis 1760 de lutter pour sa langue, sa culture et sa liberté – est une histoire à bien des égards remarquable qui mérite d’être enseignée et racontée à notre jeunesse et à toutes les personnes qui viennent d’ailleurs pour en écrire la suite avec nous.

Parce que cette histoire c’est notre héritage commun, notre grande aventure collective en Amérique du Nord.

Je vous remercie de votre attention et je vous invite à vous procurer le livre. Et si vous l’avez déjà, songez qu’il s’agit d’un très beau cadeau à offrir à une personne que vous aimez.

Bonne fin de soirée !

Nous joindre :

261, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R6
Téléphone : 514 271-4759
Courriel : Cliquez ici

Nous suivre :

Actualité de l'histoire

L'histoire du Québec dans les wikimédias

Ressources éducatives libres

Figures marquantes de notre histoire

Rendez-vous d'histoire de Québec

Dix journées qui ont fait le Québec

Le métro, véhicule de notre histoire