Accueil du site >Histoire du Québec >Bibliothèque de l’histoire du Québec >Brève histoire socio-économique du Québec (John Alexander Dickinson et Brian (...)

Brève histoire socio-économique du Québec (John Alexander Dickinson et Brian Young)

JPEG Titre : Brève histoire socio-économique du Québec

Auteurs : John Alexander Dickinson (1948-) et Brian Young (1940-)

Éditions : [1] 1ère éd. : Sillery, Éditions du Septentrion, 1992, 382 p. ; 2e éd. maj : Sillery, Éditions du Septentrion, 1995, 383 p. ; 3e éd. maj : Sillery, Éditions du Septentrion, 2003, 452 p. ; 4e éd. maj : Sillery, Éditions du Septentrion, 2009, 464 p.

Description : Destiné au grand public comme aux étudiants, Brève histoire socio-économique du Québec des historiens John Alexander Dickinson (Université de Montréal) et Brian Young (Université McGill) retrace l’histoire du Québec depuis les débuts de l’occupation du territoire par les peuples amérindiens jusqu’à l’époque actuelle. Tel qu’indiqué par le titre même de l’ouvrage, Brève histoire socio-économique du Québec présente une courte synthèse de l’histoire du Québec en suivant la trame socio-économique de son évolution. Cette particularité en fait un bon complément aux ouvrages de synthèses qui suivent une trame principalement politique.

Publié en 1988 sous le titre A Short History of Quebec, l’ouvrage est traduit en français pour la première fois en 1992. Il a été réédité et mis à jour à plusieurs reprises depuis lors.

Références : Jean-François Cardin, RHAF, vol. 47, n° 1, 1993, p. 110-112. ; Jean-Pierre Charland, RS, vol. 35, n° 1, 1994, p. 112-114. ; Sébastien Arcand, RS, vol. 53, n° 2, 2012, p. 468-470.

En ligne : septentrion.qc.ca

Notes

[1] L’ouvrage original de langue anglaise paraît sous le titre : A short history of Quebec. A Socio-Economic Perspective. Éditions anglaises publiées : 1ère : Toronto, Copp Clark Pitman, 1988, 306 p. ; 2e : Montréal [etc.], McGill-Queen’s University Press, 2000, 388 p. ; 3e : Montréal [etc.], McGill-Queen’s University Press, 2003, 431 p. ; 4e : Montréal [etc.], McGill-Queen’s University Press, 2008, 436 p.

« Chaque génération, depuis 1760, a dû mériter de rester française. Celle d’aujourd’hui ni celle de demain ne le resteront à un moindre prix. »
Lionel Groulx, 1952.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0