Accueil du site >Actualité >Campagne de financement 2014 : POURSUIVONS NOTRE GRANDE AVENTURE (...)

Campagne de financement 2014 : POURSUIVONS NOTRE GRANDE AVENTURE !

lundi 10 mars 2014

JPEG - 36.7 ko

La Fondation Lionel-Groulx est la seule fondation qui se consacre à la promotion de la connaissance et de l’enseignement de notre histoire nationale.

Les changements en cours dans les programmes d’enseignement de l’histoire au secondaire et au collégial obtenus grâce aux efforts de la Coalition pour l’histoire, de même que le succès de notre projet Dix journées qui ont fait le Québec, témoignent sans équivoque de la pertinence de notre mission.

En 2014, nous poursuivons « notre grande aventure » : en coordonnant et en finançant les actions de la Coalition pour l’histoire, en organisant des conférences publiques, en diffusant les conférences et le livre Dix journées qui ont fait le Québec, en réalisant le grand projet d’identification et de promotion des 100 figures marquantes de notre histoire, en soutenant la tenue de colloques, la publication de livres et de revues, l’organisation d’événements, telle la Journée nationale des Patriotes … sans oublier la diffusion de l’œuvre de Lionel Groulx, la remise du prix Jean-Éthier-Blais et le soutien au Mouvement Québec français !

Pour réaliser tous ces projets et pour poursuivre notre mission, nous devons recueillir cette année 106 000 $. Voilà pourquoi nous lançons un appel à toutes les personnes, associations et sociétés qui ont le Québec au cœur et qui ont à cœur la promotion de notre histoire nationale : joignez-vous à notre grande aventure en devenant membre de la Compagnie des cinq cents associés et en nous faisant parvenir une contribution financière. En retour de votre contribution financière, la Fondation vous fera parvenir un reçu pour fin de déductions fiscales aux deux ordres de gouvernement.

- Adhérer à la Compagnie des cinq cents associés

Partager cet articlePartager cet article URL doc
« Un peuple ne se sépare pas de son passé, pas plus qu’un fleuve ne se sépare de sa source, la sève d’un arbre, de son terroir. »
Lionel Groulx, 29 juin 1937.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0