Délinquants, juges et bourreaux en Nouvelle-France (André Lachance)

JPEGTitre : Délinquants, juges et bourreaux en Nouvelle-France

Auteur : André Lachance (1937-)

Éditions : Montréal, Éditions Libre expression, 2011, 240 p.

Description : Retraité depuis 1998, l’historien André Lachance ne démords pas de sa passion pour la Nouvelle-France. Au contraire, depuis qu’il n’enseigne plus aux étudiants de l’Université de Sherbrooke, il se consacre à la publication d’ouvrage de vulgarisation destinés au grand public. Dans Délinquants, juges et bourreaux en Nouvelle-France, l’auteur met à jour et rend plus accessible les connaissances contenues dans trois de ses précédentes publications universitaires : Le bourreau au Canada sous le régime français (1966), La justice criminelle du roi au Canada au XVIIIe siècle (1978) et Crimes et criminels en Nouvelle-France (1984).

À travers les dépositions des témoins, les accusations et d’autres documents d’archives, il révèle la vie quotidienne des gens du commun dans leurs rapports avec la justice criminelle. Comment le meurtre était-il puni ? Et le vol ? Pratiquait-on la torture ? Comment traitait-on les prisonniers ? Voilà quelques unes des questions auxquelles ce livre fournit des réponses.

Références : Histoire Canada, 2012. ; Cynthia Dubé, JdeS, 16 mars 2011. ; LibrexTV, 3 mars 2011. ; Désautels, Radio-Canada, 9 mars 2011.

En ligne : editions-libreexpression.com

« Nulle nation, si petite soit-elle, n’a l’obligation, encore moins le devoir d’accepter le génocide par complaisance pour un plus puissant. Le droit des petites nations à la vie n’est inférieur en rien au droit des grandes nations. »
Lionel Groulx, 1964.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0