Encyclopédie de la maison québécoise (Michel Lessard)

JPEGTitre : Encyclopédie de la maison québécoise. 3 siècles d’habitations

Auteurs : Michel Lessard (1942-) et Huguette Marquis (1949-)

Éditions : Montréal : Éditions de l’Homme, 1972, 727 p.

Description : Après le succès de librairie de l’Encyclopédie des antiquités du Québec (Éditions de l’Homme, 1971), l’ethnohistorien Michel Lessard récidive en publiant une Encyclopédie de la maison québécoise en 1972. Richement illustré de dessins d’Huguette Marquis, de photographies de Pierre Pelletier et de plans de Gilles Vilandré, l’ouvrage de plus de 700 pages décrit les habitations domestiques du Québec de l’époque coloniale aux années 1960.

Malgré qu’il ait plus de 30 ans d’âge [1], le livre constitue toujours une référence prisée par les chercheurs et les amateurs d’histoire du patrimoine immobilier résidentiel du Québec.

Références : Julie Stanton et Claude Janelle, prixduquebec.gouv.qc.ca, déc. 1996. ; Michel Martel, piecesurpiece.com, 2012. ; Élaine Hémond, Réseau, vol. 28, n° 6, mars 1997.

En ligne : (nil.)

Notes

[1] Des informations plus à jour peuvent être trouvées dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

« Maître chez soi ! Grand mot qu’on ose enfin prononcer. Encore faut-il bien se rendre compte de ce qu’il sous-entend. [...] Ce serait, si je ne me trompe, être maître de sa politique, j’entends de son gouvernement, de son parlement, de sa législation, de ses relations avec l’étranger, ne pas subir, en ce domaine, de tutelle indue ; cela veut dire encore, être maître, dans la mesure du possible, à l’heure contemporaine, de sa vie économique et sociale, exploiter pour soi et non pour les autres, ses ressources naturelles, toutes ses ressources naturelles, posséder les moyens de financer son administration, ses institutions d’enseignement, de bien-être social ; ces moyens, ne pas être obligé d’aller les mendier chez qui que ce soit. Cela veut dire aussi, pour une nation trop longtemps colonisée, un ressourcement aux fontaines vives de sa culture... »
Lionel Groulx, 7 juin 1964.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0