Accueil du site >Actualité >Gilles Laporte élu président du Mouvement national des Québécoises et (...)

Gilles Laporte élu président du Mouvement national des Québécoises et Québécois

lundi 11 février 2013

Le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) a tenu le 9 février dernier sa 67e Assemblée générale annuelle. Cette assemblée était la dernière à titre de présidente de Madame Chantale Trottier, qui a décidé de passer le flambeau après avoir occupé ce poste pendant 10 ans. Après avoir rendu hommage à Madame Trottier pour avoir assumé avec brio cette fonction, les présidents et présidentes des Sociétés nationales et Saint-Jean-Baptiste de partout au Québec ont élu par acclamation à la présidence, Monsieur Gilles Laporte, membre du comité des historiens de la Fondation Lionel-Groulx.

Historien spécialiste de l’histoire du XIXe siècle québécois, Gilles Laporte enseigne l’histoire du Québec au cégep du Vieux Montréal et à l’UQAM, où il dispense le seul cours au Canada consacré aux patriotes de 1837-1838. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages, dont : Patriotes et Loyaux, mobilisation politique et leadership régional à la veille des Rébellions de 1837-1838 (Septentrion, 2004) et Fondements historiques du Québec (Chenelière, 2008). Il fut notamment l’un des artisans de la Journée nationale des patriotes, qui commémore depuis dix ans la lutte de ces derniers pour la démocratie et la reconnaissance nationale, membre fondateur de la Coalition pour l’histoire et porte-parole de la Maison nationale des Patriotes. En 2010, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal lui conférait le titre de Patriote de l’année pour sa contribution à la défense et la promotion de l’histoire du Québec.

« Il s’agit d’un honneur pour moi d’occuper le poste de président du MNQ. Les commémorations historiques sont pour moi une priorité, et les réalisations du MNQ jusqu’à présent pour le jour du Drapeau, la Journée nationale des patriotes et évidemment, la Fête nationale, sont exemplaires. Nous espérons qu’une étroite collaboration avec le gouvernement du Québec permettra de donner aux activités de commémoration nationales l’élan qu’elles méritent. Ces activités demeurent des moments phares et sont les piliers de l’identité collective », a déclaré Gilles Laporte dans son discours d’acceptation.

La Fondation Lionel-Groulx se réjouit de cette nomination qui renforcera davantage les liens déjà étroits qui se sont développés au cours des dernières années entre la Fondation et le MNQ.

Partager cet articlePartager cet article URL doc
« Un peuple ne se sépare pas de son passé, pas plus qu’un fleuve ne se sépare de sa source, la sève d’un arbre, de son terroir. »
Lionel Groulx, 29 juin 1937.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0