Hommage à Marcel Masse

Robert Comeau, vice-président de la Fondation Lionel-Groulx, a représenté notre fondation aux funérailles de M. Marcel Masse, qui ont eu lieu à la cathédrale de Joliette le 1er septembre dernier. Voici le texte écrit par M. Comeau à cette occasion :


Je suis très attristé par le décès de Marcel que j’ai bien connu surtout après qu’il ait quitté la politique active.

Il n’a pas chômé !

Il s’est impliqué dans de multiples sociétés pour servir ses concitoyens. Il continuait à être passionné pour la politique et c’était un plaisir de discuter avec lui. Il savait l’importance des organisations et des sociétés. Il aimait le travail en équipe. C’était un fondateur d’institutions.

Concepteur et organisateur, et dirigeant ferme, il avait toujours un nouveau projet à nous soumettre et il réussissait par son enthousiasme communicatif à nous convaincre d’y travailler avec lui. Il a été à l’origine de l’Encyclopédie culturelle du Québec ; il voulait aussi créer une encyclopédie politique. Il a multiplié les démarches pour trouver du financement.

Il a fondé la Société du patrimoine politique du Québec où je l’ai côtoyé au CA pendant plus de dix ans. Il était très actif, nous proposant des thèmes de colloques, des sujets à débattre, des interventions à faire, des demandes à formuler, où il nous faisait partager ses préoccupations : nos racines françaises, les relations France-Québec, le patrimoine, les lieux de mémoire, et l’histoire du Québec et du Canada. Il insistait sur la période négligée des origines, celles de la Nouvelle-France.

Il appuyait notre combat pour améliorer l’enseignement de notre histoire et déplorait le peu de place accordé à cet enseignement au niveau collégial. Ce nationaliste aux convictions solides savait l’importance de la maîtrise du pouvoir politique pour développer tant notre économie que notre culture.
Il avait été au contact avec la pensée de l’historien Maurice Séguin. Il était capable d’aller à contrecourant et de se battre pour être en accord avec ses convictions profondes.

Nous avons apprécié ses contributions tant à la SSJB qu’à la Fondation Lionel-Groulx. On lui a accorde la médaille des patriotes méritants à la SSJB et le titre de membre d’honneur à la Fondation Lionel-Groulx car il l’a aidée tant financièrement lorsqu’il était ministre des Communications à Ottawa que dans le travail quotidien pour réorienter la mission de la Fondation et actualiser la pensée de Lionel Groulx.

Son dynamisme et sa capacité de prendre des décisions m’ont impressionné. Lorsqu’en 2013, il accepta de nous raconter au cours d’une série d’entretiens radiodiffusés depuis son enfance jusqu’à son adhésion au camp du oui aux côtés de Jacques Parizeau et toutes les autres fonctions de service public, j’ai découvert l’ampleur de son implication et de sa contribution au Québec et à ses concitoyens qu’il aimait fréquenter. Il a fait beaucoup. Il voyait grand pour le Québec et son avenir. Je le remercie en mon nom personnel et au nom de tous les membres du conseil d’administration de la Fondation Lionel-Groulx.

Fidèle dans ses engagements, il a posé un geste significatif en demandant d’offrir des dons entre autres à cette Fondation Lionel-Groulx à laquelle il était très attaché. On ne t’oubliera pas ! Merci Marcel.

Robert Comeau
Historien
Vice-président de la Fondation Lionel-Groulx


Pour lire les autres hommages rendus à M. Masse, consultez le document suivant : marcel-masse-1936-2014-bio-et-hommages.pdf

Nous joindre :

261, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R6
Téléphone : 514 271-4759
Courriel : Cliquez ici

Nous suivre :

Actualité de l'histoire

50e de la visite de Charles de Gaulle

Le métro, véhicule de notre histoire

Figures marquantes de notre histoire

Dix journées qui ont fait le Québec