La Fondation Lionel-Groulx perd un grand ami, le Québec un serviteur exceptionnel

Le premier ministre Bernard Landry, membre de notre conseil d’administration depuis 2011 et grand mécène de notre fondation, est décédé hier, le 6 novembre 2018, à l’âge de 81 ans. Bernard Landry attachait une grande importance à la Fondation Lionel-Groulx, à son rôle et à ses actions. En tant que ministre des Finances et, plus tard, comme citoyen, il a fait preuve d’une grande générosité pour en assurer la pérennité. Nous perdons un grand ami et le Québec un serviteur exceptionnel.

Bernard Landry est né à Saint-Jacques le 9 mars 1937. Il a étudié à l’Académie Saint-Louis à Saint-Jacques, au Séminaire de Joliette et à l’Université de Montréal où il fut diplômé en droit. Il a été admis au Barreau du Québec en juin 1965. Il a ensuite été diplômé en économie et finance à l’Université de Montréal puis il a poursuivi ses études à l’Institut d’études politiques à Paris. Il a été président du comité de fondation de l’Union générale des étudiants du Québec et président fondateur de l’Association générale des étudiants québécois en France. Il a également été officier d’infanterie de milice, membre de l’exécutif de fondation de la Ligue des droits de l’homme, de l’Association canadienne des sciences politiques et de l’Association du Barreau canadien. De 1964 à 1968, il fut conseiller technique au cabinet du ministre des Richesses naturelles, adjoint au directeur général de la planification du ministère des Richesses naturelles, coordonnateur pour le Québec du Conseil canadien des ministres des Richesses naturelles et chargé de mission au cabinet du ministre de l’Éducation. Il a pratiqué le droit à Joliette et à Montréal de 1969 à 1976. Il fut également fondateur et premier titulaire de la Chaire en mondialisation des marchés agroalimentaires de l’Université du Québec à Montréal.

Élu député du Parti québécois de 1976 à 1985, il occupa plusieurs postes dans les cabinets de René Lévesque et de Pierre-Marc Johnson : ministre d’État au Développement économique, ministre délégué au Commerce extérieur, ministre du Commerce extérieur, ministre des Relations internationales, ministre des Finances. Réélu député du Parti québécois de 1994 à 2005, il assuma diverses responsabilités dans les cabinets de Jacques Parizeau et de Lucien Bouchard, notamment : vice-premier ministre, ministre des Affaires internationales, ministre de l’Industrie, du Commerce de la Science et de la Technologie, et ministre des Finances. Élu président du Parti québécois, il fut Premier ministre du Québec de 2001 à 2003, puis Chef de l’opposition officielle de 2003 à 2005.

Il fut ensuite professeur au Département de stratégie des affaires de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal, chercheur associé à la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM et professeur invité à l’École polytechnique de Montréal.

Bernard Landry fut par ailleurs lauréat du premier prix Louis-Joseph-Papineau en 2005 et du titre de Patriote de l’année 2006, Commandeur de la Légion d’honneur, grand-croix de l’Ordre de la Pléiade et décoré de l’Ordre du Mérite de la Bavière. Il fut élevé au rang de grand officier de l’Ordre national du Québec pour sa contribution exceptionnelle à la vie québécoise le 19 juin 2008. Il a également reçu le prix Pierre-Bourgault en 2008.

Jacques Girard, président de la Fondation Lionel-Groulx, les membres du conseil d’administration, le directeur général, Pierre Graveline, et son équipe joignent leurs voix pour exprimer à sa compagne, Chantal Renaud, à sa famille et à ses amis leurs plus sincères condoléances.

Nous joindre :

261, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R6
Téléphone : 514 271-4759
Courriel : Cliquez ici

Nous suivre :

Actualité de l'histoire

Ressources éducatives libres

Le métro, véhicule de notre histoire

Figures marquantes de notre histoire

Dix journées qui ont fait le Québec