Accueil du site >Actualité >Le Prix Jean-Éthier-Blais 2013 est décerné à Réjean Beaudoin

Le Prix Jean-Éthier-Blais 2013 est décerné à Réjean Beaudoin

mardi 19 novembre 2013

JPEGLe Prix de la critique littéraire Jean-Éthier-Blais 2013, doté d’une bourse de 3000 $ et décerné annuellement par la Fondation Lionel-Groulx à l’auteur du meilleur livre de critique littéraire paru au Québec pendant l’année précédente, portant sur la littérature québécoise de langue française et écrit en français, est attribué à Réjean Beaudoin pour son livre D’un royaume à l’autre. Essai sur Pierre Vadeboncoeur (Leméac). Rappelons que Pierre Vadeboncoeur (1920-2010) est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, qu’il est considéré comme le plus grand essayiste québécois, et pourtant son œuvre n’a jamais été étudiée dans son ensemble, ce que le livre primé vient combler, entre autres, comme lacune.

Le jury, présidé par l’écrivain et poète Pierre Nepveu et composé de Frédérique Bernier (professeure de littérature au cégep de Saint-Laurent) et de Martine-Emmanuelle Lapointe (professeure agrégée au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal), a été unanimement impressionné par ce véritable essai, personnel, pertinent, cultivé, qui se mesure avec courage à ce qu’il y a d’impensable dans l’œuvre de l’auteur des Deux royaumes. En outre, les membres du jury sont heureux de pouvoir souligner par la même occasion l’importante contribution critique de Réjean Beaudoin, dont le travail sur la littérature québécoise a toujours été assez discret (en partie parce qu’il a fait carrière à l’Université de Colombie-Britannique, à Vancouver), mais qui est un des lecteurs les plus avertis, les plus fidèles, de la littérature québécoise contemporaine, notamment grâce à ses contributions soutenues à des revues comme Liberté et L’Inconvénient, depuis la fin des années 1970.

Professeur émérite de l’Université de Colombie-Britannique, où il a enseigné la littérature québécoise de 1983 à 2007, Réjean Beaudoin est l’auteur de plusieurs essais, dont Naissance d’une littérature (Boréal, 1989) et Une étude des Poésies d’Émile Nelligan (Boréal, 1997).

La remise du Prix Jean-Éthier-Blais 2013 a eu lieu hier lundi le 18 novembre à 17 h 30 en présence notamment du lauréat, Réjean Beaudoin, de la directrice générale de Leméac Éditeur, Lise Bergevin, et de Claude Béland, président de la Fondation Lionel-Groulx, au 261, avenue Bloomfield à Outremont.

- Allocution de Réjean Beaudoin, lauréat du prix Jean-Éthier-Blais, 18 octobre 2013
- Allocution de Pierre Nepveu, président du jury, 18 octobre 2013
- Plus d’informations à propos de Jean Éthier-Blais et du prix et de ses lauréat(e)s depuis 1997

Partager cet articlePartager cet article URL doc
« Chaque génération, depuis 1760, a dû mériter de rester française. Celle d’aujourd’hui ni celle de demain ne le resteront à un moindre prix. »
Lionel Groulx, 1952.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0