Accueil du site >Actualité >Le prix Jean-Éthier-Blais 2011 est décerné à Daniel Laforest

Le prix Jean-Éthier-Blais 2011 est décerné à Daniel Laforest

lundi 24 octobre 2011

JPEGLe prix de la critique littéraire Jean-Éthier-Blais, décerné par la Fondation Lionel-Groulx, est attribué à Daniel Laforest, auteur de L’archipel de Caïn. Pierre Perrault et l’écriture du territoire (Éditions XYZ).

Le jury, présidé par Gilles Dupuis et composé de Patricia Godbout et Jean-François Bourgeault, a été séduit par cette analyse originale et rigoureuse de l’ensemble des écrits de Pierre Perrault, incluant les recueils de poésie, les essais et les transcriptions commentées de ses films.

Avec cet essai, Daniel Laforest comble une lacune importante dans les études consacrées au poète et cinéaste québécois, plus connu pour son œuvre cinématographique que pour son œuvre littéraire. L’argumentation, qui se distingue par ses avancées théoriques audacieuses et ses analyses attentives du corpus, est menée de manière magistrale à travers la figure de Caïn qui sert à la fois de fil conducteur et de dispositif ingénieux dans l’exploration de l’archipel de sens constitué par les écrits disparates de l’auteur. L’essai se démarque en outre par une volonté manifeste de sortir Perrault de la thématique de « la poésie du pays », où il a été souvent confiné, afin de l’inscrire dans l’espace erratique de « l’écriture du territoire ».

Professeur adjoint d’études françaises à l’Université d’Alberta, Daniel Laforest méne des recherches sur les transformations des milieux de vie depuis l’aprèes-guerre (urbanité, banlieues, ruralité), et sur leurs représentations dans les littératures et les discours culturels au Québec et au Canada. Il s’intéresse également à l’histoire des traditions du réalisme dans la théorie, la littérature et les médias visuels. Il a publié des articles sur ces sujets en Europe et en Amérique du Nord. Il a aussi réuni et mis en forme des textes inédits de Pierre Perrault publiés sous le titre J’habite une ville (Hexagone, 2009). Il a été Fullbright Fellow à la University of California Santa Cruz de 2006 à 2008. Il est membre exécutif du Centre de littérature canadienne à l’Université d’Alberta.

Le prix Jean-Éthier-Blais

Au moment de son décès, le 12 décembre 1995, Jean Éthier-Blais était, depuis trois ans, président du conseil d’administration de la Fondation Lionel-Groulx. Il avait légué par testament une somme importante à la Fondation, la majeure partie de sa bibliothèque et la totalité de ses archives. Il avait également formulé le vœu que soit décerné, annuellement, « un prix qui portera mon nom, à l’auteur du meilleur livre de critique littéraire paru au Québec pendant l’année précédente, portant sur la littérature québécoise de langue française et écrit en français ». La Fondation a ainsi constitué un jury formé de membres du conseil d’administration et de spécialistes de la critique littéraire qui attribue le prix depuis 1997. Ce prix est accompagné d’une bourse de 3 000 $.

La remise du prix Jean-Éthier-Blais 2011 a eu lieu lundi le 24 octobre à 17 h 30 en présence de Daniel Laforest, lauréat, de Claude Béland, président de la Fondation Lionel-Groulx et de Josée Bonneville, directrice littéraire des Éditions XYZ.

Partager cet articlePartager cet article URL doc
« Nulle nation, si petite soit-elle, n’a l’obligation, encore moins le devoir d’accepter le génocide par complaisance pour un plus puissant. Le droit des petites nations à la vie n’est inférieur en rien au droit des grandes nations. »
Lionel Groulx, 1964.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0