Accueil du site >Actualité >Michel Sarra-Bournet devient membre du comité des historiens de la (...)

Michel Sarra-Bournet devient membre du comité des historiens de la Fondation

lundi 18 juin 2012

M. Yvan Lamonde s’étant retiré du comité des historiens de la Fondation pour se consacrer à ses recherches et à ses nouvelles responsabilité de membre du conseil d’administration de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), le conseil d’administration de la Fondation Lionel-Groulx, lors de sa réunion du 14 juin dernier, a procédé à la nomination de l’historien Michel Sarra-Bournet pour le remplacer.

M. Michel Sarra-Bournet est directeur de l’Encyclopédie du patrimoine politique du Québec et chargé de cours en histoire et en science politique à l’UQAM et à l’Université de Montréal. Il a obtenu un doctorat de l’Université d’Ottawa et a poursuivi des études postdoctorales à l’École nationale d’administration publique. Spécialiste de l’histoire politique du Québec et du Canada, il étudie les idéologies, les partis politiques et les relations entre l’État et les acteurs socio-économiques. Il est membre de la Ligue d’Action nationale et du comité de rédaction de la revue Bulletin d’histoire politique.

Il a publié huit ouvrages, dont L’enseignement de l’histoire au début du XXIe siècle au Québec (Septentrion, 2008), Les nationalismes au Québec du XIXe au XXIe siècle (Presses de l’Université Laval, 2001), Le pays de tous les Québécois. Diversité culturelle et souveraineté (VLB éditeur, 1998) et L’Affaire Roncarelli, Duplessis contre les Témoins de Jéhovah (IQRC, 1986) pour lequel il a remporté le prix Edmond-de-Nevers. Il est l’auteur de plusieurs conférences, articles de revues et chapitres dans des ouvrages collectifs.

La Fondation Lionel-Groulx exprime ses remerciements les plus sincères à M. Yvan Lamonde pour sa contribution et souhaite la plus chaleureuse bienvenue à M. Michel Sarra-Bournet.

Notre comité scientifique, qui conseille la Fondation sur les aspects historiques de sa mission et de son plan d’action, est donc désormais composé des historiens Éric Bédard, Robert Comeau, Charles-Philippe Courtois, Xavier Gélinas, Julien Goyette, Gilles Laporte, Martin Pâquet, Béatrice Richard, Michel Sarra-Bournet et Denis Vaugeois.

Partager cet articlePartager cet article URL doc
« Un peuple ne se sépare pas de son passé, pas plus qu’un fleuve ne se sépare de sa source, la sève d’un arbre, de son terroir. »
Lionel Groulx, 29 juin 1937.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0