Mission et plan d’action 2011-2013

Voici la mission et le plan d’action 2011-2013 de la Fondation Lionel-Groulx. Voir le plan d’action subséquent.


Notre mission

Créée par Lionel Groulx et ses amis, héritière de sa maison, sa bibliothèque, ses archives, son œuvre intellectuelle et littéraire, la Fondation Lionel-Groulx est aussi et plus encore héritière de l’action qu’a menée cet homme ― en son époque et avec les convictions qui étaient les siennes ― pour défendre notre nation, l’enseignement de son histoire, sa langue et sa culture, ainsi que pour promouvoir son émancipation. C’est en poursuivant cette action avec détermination, en l’actualisant toutefois sans hésitation, que la Fondation remplit son devoir de mémoire envers Lionel Groulx et accomplit sa mission.

Notre plan d’action

Le plan d’action 2011-2013 de la Fondation vise l’atteinte des cinq grands objectifs suivants :

1. Assumer notre devoir de mémoire envers Lionel Groulx

En 2009-2010, la Fondation Lionel-Groulx a posé plusieurs gestes majeurs afin de mieux assumer son devoir de mémoire envers son fondateur : rénovation de sa maison qui sert aujourd’hui de siège social de la Fondation ; reconstitution de sa bibliothèque (livres et brochures) et mise en valeur de celle-ci dans la salle de réception de la Fondation ; mise en valeur également de sa collection de médailles honorifiques ; conclusion des travaux de préparation du 4e tome de sa correspondance ; réalisation du catalogue de sa bibliothèque ; donation à Bibliothèque et Archives nationales du Québec du fonds d’archives Lionel-Groulx ― ainsi que 72 autres fonds d’archives de leaders nationalistes québécois du 20e siècle ― pour en assurer la préservation, la disponibilité et la pérennité ; donation au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges (région de naissance de Lionel Groulx) du mobilier de sa chapelle privée et de la plupart de ses objets personnels pour y constituer une « collection Lionel-Groulx » accessible au grand public.

Pendant la période 2011-2013, la Fondation mettra l’accent sur la diffusion de son œuvre intellectuelle et littéraire d’historien.

  • En assurant l’édition du quatrième tome de sa Correspondance et la réédition de ses Mémoires.
  • En numérisant, avec l’accord de la succession de Lionel Groulx et en collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec, tous ses livres qui ne sont plus disponibles en librairie et en les rendant accessibles sur notre portail Internet et sur celui de BAnQ.
  • En soutenant la publication d’essais et d’études historiques ainsi que la tenue de colloques et de conférences sur l’œuvre de Lionel Groulx.
  • En faisant de la maison de Lionel Groulx, siège social de la Fondation, un centre de rencontre intellectuelle, de débats et de conférences sur notre histoire nationale.

2. Promouvoir l’enseignement de l’histoire nationale du Québec

En 2009-2010, la Fondation Lionel-Groulx a décidé de faire de la promotion de l’enseignement de l’histoire nationale du Québec une de ses grandes priorités d’action. À cette fin, elle est devenue membre de la Coalition pour l’histoire initiée par la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal. Elle a également réalisé et diffusé une recherche sur l’état actuel de l’enseignement de l’histoire ― particulièrement de l’histoire du Québec ― dans les collèges et les universités du Québec, recherche intitulée Je ne me souviens plus. L’État désastreux de l’enseignement de l’histoire nationale dans le réseau collégial public du Québec.

Au cours de la période 2011-2013, la Fondation intensifiera ses efforts en vue de promouvoir l’enseignement de l’histoire nationale du Québec.

  • En soutenant la Coalition pour l’histoire, en hébergeant son secrétariat et en assurant sa coordination.
  • En réalisant et en diffusant une recherche sur l’état actuel de l’enseignement de l’histoire du Québec et de la recherche sur cette histoire dans le réseau universitaire québécois.
  • En réalisant et en diffusant une recherche sur la place de l’histoire du Québec dans les médias.
  • En menant, de concert avec la Coalition pour l’histoire, une campagne de sensibilisation des membres de l’Assemblée nationale du Québec à l’importance de l’enseignement de l’histoire du Québec dans le réseau scolaire québécois.

3. Mener une vaste opération publique pour faire connaître l’histoire de la nation québécoise et du fait français en Amérique, ainsi que les figures marquantes de cette histoire

Tous les moyens déployés pour redonner à l’enseignement de l’histoire nationale du Québec la place qui lui revient à tous les niveaux de notre système d’éducation seront d’autant plus fructueux que l’intérêt pour la connaissance de cette histoire sera relancé, non seulement dans les milieux académiques et politiques mais dans la société civile, dans les médias et dans la population en général.

Voilà pourquoi, pendant la période 2011-2013, la Fondation Lionel-Groulx entreprendra une vaste opération publique pour faire connaître cette histoire et les figures marquantes de celle-ci.

  • En identifiant les moments déterminants et les figures marquantes de notre histoire nationale.
  • En menant auprès des associations de la société civile québécoise et auprès de la population, une grande consultation afin d’identifier ― pour chacune des principales périodes historiques et pour chacun des grands secteurs d’activité humaine ― les figures marquantes de notre histoire, les femmes et les hommes ayant apporté une contribution vraiment significative au développement de la nation québécoise.
  • En mettant en œuvre, de concert avec des partenaires corporatifs, un ensemble de moyens pour faire connaître à la population ces moments déterminants et ces figures marquantes de notre histoire.

4. Contribuer au rayonnement de la culture québécoise

Depuis 1997, la Fondation Lionel-Groulx apporte une contribution, modeste mais spécifique, au rayonnement de la culture québécoise en remettant chaque année le prix Jean-Éthier-Blais, doté d’une bourse de 3 000 $, au meilleur essai littéraire québécois. Ce prix est financé par une donation testamentaire de Jean Éthier-Blais.

Au cours de la période 2011-2013, la Fondation poursuivra cette contribution, en lui assurant toutefois une meilleure promotion.

  • En développant, sur le site Internet de la Fondation, la section « Prix Jean-Éthier-Blais », présentant l’histoire de ce prix, les lauréats, les critères d’attribution, les membres du jury, etc.
  • En menant une opération de valorisation de ce prix auprès des éditeurs, des libraires et des médias.

5. Appuyer la défense et la promotion de la langue française au Québec, particulièrement à Montréal

La défense et la promotion de la langue française représentent des éléments majeurs de l’œuvre de Lionel Groulx. Au cours des dernières années, la Fondation Lionel-Groulx a agi sur ce plan en étant membre de l’Association pour le soutien et l’usage de la langue française (ASULF) qui se consacre pour l’essentiel à la surveillance de la qualité de la langue française dans les administrations publiques.

Pendant la période 2011-2013, compte tenu en particulier de l’anglicisation rapide et préoccupante de la métropole du Québec, la Fondation assumera de plus grandes responsabilités dans la défense et la promotion de la langue française. Comment ?

Nous joindre :

261, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R6
Téléphone : 514 271-4759
Courriel : Cliquez ici

Nous suivre :

Actualité de l'histoire

Commander le livre L'Autre 150e

Le métro, véhicule de notre histoire

Figures marquantes de notre histoire

Dix journées qui ont fait le Québec