Accueil du site >Histoire du Québec >100 ans de production et de diffusion de notre histoire >Programme du colloque 100 ans de production et de diffusion de notre (...)

Programme du colloque 100 ans de production et de diffusion de notre histoire

JPEG - 45.6 ko

Note : vous pouvez aussi consulter une édition abrégée du programme.

VENDREDI LE 17 AVRIL 2015

10 h 00 — Accueil et inscriptions

10 h 30 — Allocution d’ouverture par Claude Béland, président du conseil de la Fondation Lionel-Groulx

10 h 45 — Conférence d’ouverture sur Lionel Groulx par Pierre Trépanier, professeur retraité de l’Université de Montréal

12 h 00 — Dîner libre

Ogg Vorbis - 191.4 Mo
Écouter la 1ère séance

13 h 30 — 1ère SÉANCE : la sensibilité historienne de Lionel Groulx

Animateur : Martin Pâquet, professeur à l’Université Laval

  • « Les premières œuvres historiques de Groulx et l’engagement intellectuel de Groulx à l’époque de l’Action française (1915-1928) », Charles-Philippe Courtois, professeur au Collège militaire royal de Saint-Jean
  • « Lionel Groulx devant les historiens de Québec », François-Olivier Dorais, doctorant en histoire à l’Université de Montréal
  • « “Rester dans la ligne de l’histoire”. Le messianisme canadien-français dans l’œuvre historique de Lionel Groulx », Julien Goyette, professeur à l’Université du Québec à Rimouski
  • « De Garneau à Groulx, qu’est-ce qu’un historien national ? », Patrice Groulx, chargé de cours à l’Université Laval

15 h 00 — Pause-café

Ogg Vorbis - 119.3 Mo
Écouter la 2e séance

15 h 15 — 2e SÉANCE : Groulx dans la cité

Animateur : Robert Comeau, historien et professeur retraité de l’Université du Québec à Montréal

  • « Lionel Groulx, défenseur et critique de la Révolution tranquille », Éric Bédard, professeur à la TÉLUQ
  • « L’Église dans l’œuvre historique de Lionel Groulx : déception et discrétion », Lucia Ferretti, professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières
  • « Marie-Victorin et le Québec intellectuel de l’entre-deux-guerres : un regard tourné vers l’avenir », Yves Gingras, professeur à l’Université du Québec à Montréal
  • « Lionel Groulx et les indépendantistes québécois des années 1930 », Mathieu Noël, historien

16 h 45 — Cocktail offert par la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal (lancement d’un texte inédit de Lionel Groulx)



SAMEDI LE 18 avril 2015

9 h 30 — Accueil des participants

Ogg Vorbis - 132.2 Mo
Écouter la 3e séance

10 h 00 — 3e SÉANCE (TABLE RONDE) : le rapport à l’histoire depuis Groulx

Animatrice : Karine Hébert, directrice du programme d’étude de cycles supérieurs en histoire au Département des lettres et humanités de l’Université du Québec à Rimouski

  • « La radio publique et l’histoire », Lynda Baril, réalisatrice à la radio de Radio-Canada
  • « L’histoire nationale entre folklorisation et oubli », Jacques Beauchemin, professeur à l’Université du Québec à Montréal
  • « Enjeux de la discipline historique dans le milieu universitaire depuis 1947 », Martin Pâquet, professeur à l’Université Laval
  • « L’histoire, la mémoire et la recherche de l’identité perdue », Martin Petitclerc, professeur à l’Université du Québec à Montréal

12 h 00 — Dîner libre

Ogg Vorbis - 128.4 Mo
Écouter la 4e séance

13 h 30 — 4e SÉANCE : la vulgarisation et la diffusion de l’histoire

Animateur : Éric Bédard, professeur à la TÉLUQ

  • « Petite histoire d’une grande revue », Yves Beauregard, historien et directeur de la revue d’histoire du Québec Cap-aux-Diamants
  • « Historiens, journalistes et vulgarisation du passé dans la série télévisée Le Canada, une histoire populaire (1995-2002) de CBC/Radio-Canada », Olivier Côté, historien des médias
  • « De l’érudition à la passion », Catherine Ferland, historienne et chroniqueuse
  • « Le livre porteur d’histoire », Sophie Imbeault, éditrice au Septentrion
  • « Le roman au service de l’histoire », Micheline Lachance, historienne, journaliste et romancière
  • « Clio dans les coulisses des musées, lieux incontournables de transmission de l’histoire », Mélanie Lanouette, directrice du service de la recherche du Musée de la civilisation
  • « La diffusion de l’histoire à l’ère post-Gutenberg », Gilles Laporte, historien et président du Mouvement national des Québécoises et Québécois

Clôture de cette séance par Denis Vaugeois, historien et éditeur

15 h 00 — Allocution de clôture par Martin Pâquet, président de l’Institut d’histoire de l’Amérique française

« Nulle nation, si petite soit-elle, n’a l’obligation, encore moins le devoir d’accepter le génocide par complaisance pour un plus puissant. Le droit des petites nations à la vie n’est inférieur en rien au droit des grandes nations. »
Lionel Groulx, 1964.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0