Accueil du site >Histoire du Québec >Bibliothèque de l’histoire du Québec >Visions nationales. Une histoire du Québec (Susan Mann Trofimenkoff)

Visions nationales. Une histoire du Québec (Susan Mann Trofimenkoff)

JPEG Titre : Visions nationales. Une histoire du Québec

Auteure : Susan Mann Trofimenkoff (1941-)

Éditions : Montréal, Éditions du Trécarré, 1986, 455 p. [1]

Description : En 1980, à l’insistance de collègues historiens du Canada anglais, Susan Mann Trofimenkoff, historienne connue pour ses travaux sur l’histoire des femmes et sur le nationalisme au Québec, entreprend l’écriture d’une synthèse de l’histoire du Québec centrée sur la réalité des Québécois francophones. The Dream of Nation. A Social and Intellectual History of Quebec, fruit de ce travail d’écriture, paraît aux éditions Macmillan of Canada en 1982. La traduction française viendra en 1986.

La synthèse historique en un seul volume que présente l’auteure relève à la fois de l’histoire intellectuelle et de l’histoire sociale. Le vingtième siècle y occupe une place relativement importante dans l’ensemble de l’ouvrage : la moitié des chapitres portent sur cette période. Le fil conducteur de l’ouvrage est la série de « visions nationales », c’est-à-dire de rêves ou projets de nation, que caressent les élites québécoises à travers l’histoire, depuis la colonisation jusqu’à nos jours.

Références : Jean-Philippe Garneau, dans RF, vol. 16, n° 2, 2003, p. 231-235. ; Nicole Gagnon, dans RS, vol. 30, n° 1, 1989, p. 116-117. ; Ronald Rudin, RS, vol. 29, n° 2-3, 1988, p. 498-500. ; Richard Jones, RHAF, vol. 37, n° 4, 1984, p. 624-626.

En ligne : edtrecarre.com, mqup.mcgill.ca

Notes

[1] L’ouvrage original de langue anglaise paraît sous le titre : The Dream of Nation. A Social and Intellectual History of Quebec. Éditions anglaises publiées : 1ère éd. : Toronto, Macmillan of Canada, 1982, 344 p. ; Toronto, Gage Publishing, 1983, 344 p. ; 2e éd. : Montréal [etc..], McGill-Queen’s University Press, 2002, 344 p.

« Libérez toutes les formes de beauté en puissance dans le génie natal, libérez les poèmes qui attendent l’heure de naître, afin qu’un jour prochain, dans ce petit pays redevenu libre et beau, un peuple sente, à en pleurer d’émotion, la joie et la grandeur de vivre. »
Lionel Groulx, 12 février 1936.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0