Vivre, aimer et mourir en Nouvelle-France (André Lachance)

JPEGTitre : Vivre, aimer et mourir en Nouvelle-France. La vie quotidienne aux XVIIe et XVIIIe siècles

Auteur : André Lachance (1937-)

Éditions : Montréal, Éditions Libre expression, 2000, 226 p. ; Vivre, aimer et mourir. Juger et punir en Nouvelle-France, Montréal, Éditions Libre expression, 2004, 2011, 406 p.

Description : De quoi avait l’air le quotidien des gens « du commun » au temps de la Nouvelle-France ? Voilà une question banale à laquelle bon nombre d’ouvrages d’histoire traitant de cette période ne peuvent répondre. Ce n’est pas le cas ici. Le livre d’André Lachance, Vivre, aimer et mourir en Nouvelle-France, s’intéresse aux masses et apporte justement des réponses à cette question. L’auteur est bon vulgarisateur : l’histoire sociale qu’il nous raconte est accessible et plaira à un large public. Notons que ce livre est paru aux Éditions Libre Expression en 2000 en même temps que Juger et punir en Nouvelle-France du même auteur. Ces deux livres ont été réunis en un seul dans les éditions subséquentes de 2004 et 2011.

Références : Louis Cornellier, Le Devoir, 4 et 5 mars 2000. ; Michel Lapierre, L’aut’ journal, n° 189, mai 2000. ; Joël Castonguay-Bélanger, Cap-aux-Diamants, n° 75, 2003, p. 65.

En ligne : editions-libreexpression.com

« Nulle nation, si petite soit-elle, n’a l’obligation, encore moins le devoir d’accepter le génocide par complaisance pour un plus puissant. Le droit des petites nations à la vie n’est inférieur en rien au droit des grandes nations. »
Lionel Groulx, 1964.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0