Accueil du site >Actualité >Yves Beauchemin, Solange Chalvin et Bernard Landry se joignent au conseil (...)

Yves Beauchemin, Solange Chalvin et Bernard Landry se joignent au conseil d’administration de la Fondation

mardi 28 juin 2011

JPEGRéélu pour la quatrième année consécutive à la présidence du conseil d’administration de la Fondation Lionel-Groulx, M. Claude Béland a annoncé, lors de l’assemblée générale annuelle tenue le 16 juin dernier, la nomination de trois nouveaux administrateurs de la Fondation : Mme Solange Chalvin, qui après une carrière remarquée comme journaliste au quotidien Le Devoir, a occupé plusieurs postes de direction dans la fonction publique notamment à l’Office de la langue française ; M. Yves Beauchemin, écrivain bien connu et grand défenseur de la langue française ; M. Bernard Landry, professeur d’économie internationale et ancien premier ministre du Québec.

Par ailleurs, M. Robert Comeau, historien et professeur associé à l’UQAM, a été réélu à la vice-présidence, Mme Paule Doré, administratrice de sociétés, au poste de trésorière et M. Pierre Graveline, directeur général de la Fondation, au poste de secrétaire du conseil.

Les personnes suivantes ont vu leur mandat d’administrateur renouvelé pour l’année 2011-2012 : M. Jacques Beauchemin, professeur à l’UQAM, M. Fernand Daoust, syndicaliste et conseiller au président du Fonds de solidarité de la FTQ, Mme Nicolle Forget, administratrice de sociétés, M. Jean-Claude Germain, dramaturge et comédien, M. Marcel Masse, président de la Société Héritage de Champlain, M. Jacques Nantel, secrétaire général de HEC Montréal, M. Robert Parizeau, président de AON Parizeau Inc. et Mme Hélène Pelletier-Baillargeon, journaliste et écrivaine.

M. Béland a profité de l’assemblée annuelle pour souligner la contribution de M. Denis Vaugeois au cours des 12 années où il a siégé au conseil de la Fondation. M. Vaugeois, qui n’a pas sollicité un nouveau mandat, demeurera actif à la Fondation en tant que membre du comité consultatif des historiens.

Partager cet articlePartager cet article URL doc
« Un peuple ne se sépare pas de son passé, pas plus qu’un fleuve ne se sépare de sa source, la sève d’un arbre, de son terroir. »
Lionel Groulx, 29 juin 1937.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0