• Campagne de financement 2014 : Claude Béland lance un appel

    15 septembre 2014
    JPEG - 11 ko

    Claude Béland, président du conseil d’administration de la Fondation Lionel-Groulx, lance un appel pressant à toutes les personnes qui ont à cœur la promotion de l’histoire nationale du Québec pour qu’elles adhèrent et contribuent financièrement à la Fondation.

    « La Fondation Lionel-Groulx, rappelle-t-il, assume, sans guère d’aide gouvernementale, une mission essentielle : la promotion de l’histoire nationale du Québec. Cette mission s’incarne dans de nombreux et passionnants projets : avec BAnQ et MAtv, nouvelle série de 10 grandes conférences sur les figures marquantes de notre histoire, avec la STM, commémoration des 28 personnages historiques dont le nom a été donné à une station de métro, avec l’IHAF, colloque à l’occasion du centenaire du premier cours universitaire d’histoire du Canada donné par Lionel Groulx en 1915, sans oublier la publication d’une biographie de Lionel Groulx, la coordination de la Coalition pour l’histoire, la remise du prix Jean-Éthier-Blais et des prix du Mérite en histoire. »

    Pour mener à terme ses projets, la Fondation doit absolument recueillir en 2014 un peu plus de 100 000 $. « Or, à ce jour, souligne Claude Béland, nous avons amassé quelque 75 000 $. C’est vous dire si votre soutien nous est indispensable. Sans votre contribution, certains de nos projets pourraient être repoussés, voire abandonnés. Voilà pourquoi, je lance aujourd’hui cet appel avec la conviction qu’il sera entendu ».

  • Hommage à Marcel Masse

    8 septembre 2014

    Robert Comeau, vice-président de la Fondation Lionel-Groulx, a représenté notre Fondation aux funérailles de M. Marcel Masse, qui ont eu lieu à la cathédrale de Joliette le 1er septembre dernier. Voici le texte écrit par M. Comeau à cette occasion :


    JPEG - 8.3 ko

    Je suis très attristé par le décès de Marcel que j’ai bien connu surtout après qu’il ait quitté la politique active.

    Il n’a pas chômé !

    Il s’est impliqué dans de multiples sociétés pour servir ses concitoyens. Il continuait à être passionné pour la politique et c’était un plaisir de discuter avec lui. Il savait l’importance des organisations et des sociétés. Il aimait le travail en équipe. C’était un fondateur d’institutions.

    Concepteur et organisateur, et dirigeant ferme, il avait toujours un nouveau projet à nous soumettre et il réussissait par son enthousiasme communicatif à nous convaincre d’y travailler avec lui. Il a été à l’origine de l’Encyclopédie culturelle du Québec ; il voulait aussi créer une encyclopédie politique. Il a multiplié les démarches pour trouver du financement.

    Il a fondé la Société du patrimoine politique du Québec où je l’ai côtoyé au CA pendant plus de dix ans. Il était très actif, nous proposant des thèmes de colloques, des sujets à débattre, des interventions à faire, des demandes à formuler, où il nous faisait partager ses préoccupations : nos racines françaises, les relations France-Québec, le patrimoine, les lieux de mémoire, et l’histoire du Québec et du Canada. Il insistait sur la période négligée des origines, celles de la Nouvelle-France.

    Il appuyait notre combat pour améliorer l’enseignement de notre histoire et déplorait le peu de place accordé à cet enseignement au niveau collégial. Ce nationaliste aux convictions solides savait l’importance de la maîtrise du pouvoir politique pour développer tant notre économie que notre culture. Il avait été au contact avec la pensée de l’historien Maurice Séguin. Il était capable d’aller à contrecourant et de se battre pour être en accord avec ses convictions profondes.

    Nous avons apprécié ses contributions tant à la SSJB qu’à la Fondation Lionel-Groulx. On lui a accorde la médaille des patriotes méritants à la SSJB et le titre de membre d’honneur à la Fondation Lionel-Groulx car il l’a aidée tant financièrement lorsqu’il était ministre des Communications à Ottawa que dans le travail quotidien pour réorienter la mission de la Fondation et actualiser la pensée de Lionel Groulx.

    Son dynamisme et sa capacité de prendre des décisions m’ont impressionné. Lorsqu’en 2013, il accepta de nous raconter au cours d’une série d’entretiens radiodiffusés depuis son enfance jusqu’à son adhésion au camp du oui aux côtés de Jacques Parizeau et toutes les autres fonctions de service public, j’ai découvert l’ampleur de son implication et de sa contribution au Québec et à ses concitoyens qu’il aimait fréquenter. Il a fait beaucoup. Il voyait grand pour le Québec et son avenir. Je le remercie en mon nom personnel et au nom de tous les membres du conseil d’administration de la Fondation Lionel-Groulx.

    Fidèle dans ses engagements, il a posé un geste significatif en demandant d’offrir des dons entre autres à cette Fondation Lionel-Groulx à laquelle il était très attaché. On ne t’oubliera pas ! Merci Marcel.

    Robert Comeau
    Historien
    Vice-président de la Fondation Lionel-Groulx


    Pour lire les autres hommages rendus à M. Masse, consultez le document suivant : marcel-masse-1936-2014-bio-et-hommages.pdf

  • Décès de Marcel Masse

    28 août 2014
    JPEG - 8.3 ko

    C’est avec une vive tristesse que la Fondation Lionel-Groulx a appris le décès de M. Marcel Masse, historien, homme politique et grand Québécois, qui a été membre de notre conseil d’administration pendant de très nombreuses années et qui nous a apporté une contribution inestimable, contribution qui lui a valu d’être nommé membre d’honneur de la Fondation.

    La famille de M. Masse accueillera les personnes qui souhaitent lui rendre un dernier hommage le dimanche 31 août de 14h00 à 17h00 et de 19h00 à 22h00 ainsi que le lundi dès 11h30 au Centre funéraire régional Joliette, 1077 rue Lépine à Joliette. Les funérailles auront lieu le lundi 1er septembre à 14h00 en la cathédrale de Joliette.

    Le conseil d’administration, les membres et le personnel de la Fondation Lionel-Groulx expriment leurs plus sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Marcel Masse.

  • La Fondation Lionel-Groulx fait relâche

    30 juillet 2014

    Les bureaux de la Fondation Lionel-Groulx sont fermés pour les vacances estivales à compter du 31 juillet. De retour le 2 septembre.

  • La STM partenaire de notre projet Le métro, véhicule de notre histoire

    28 juillet 2014

    La Fondation Lionel-Groulx a le grand plaisir d’annoncer que la Société de transport de Montréal a accepté d’être partenaire de son grand projet de commémoration des 28 figures marquantes de notre histoire dont les noms ont été donnés à une station de métro de Montréal. Ce projet, rappelons-le, s’inscrit dans le cadre du 50e anniversaire du métro et du 375e anniversaire de Montréal qui seront respectivement célébrés en 2016 et 2017. Le projet sera présenté en septembre à la Ville de Montréal et au comité organisateur des fêtes du 375e.

    Qui plus est, le projet Le métro, véhicule de notre histoire vient de recevoir l’appui « sans réserve » de la Société historique de Montréal, qui juge que « ce projet constituerait véritablement un marqueur important dans la vie des Montréalais en suscitant l’intérêt d’une pluralité de publics pour notre histoire et ainsi permettre d’accroître l’identité et le rayonnement de Montréal ».

  • Le métro, véhicule de notre histoire

    2 juillet 2014

    La Fondation Lionel-Groulx, seule fondation dédiée à la promotion de l’histoire du Québec, propose la mise en œuvre d’un grand projet de commémoration de figures marquantes de notre histoire dans le métro de Montréal.

    Nous avons en effet constaté que sur les 68 stations de métro réparties sur le territoire métropolitain 28 portent le nom de personnages importants de l’histoire du Québec sans malheureusement qu’aucune information à leur sujet ne soit disponible pour les usagers et pour les visiteurs.

    À l’occasion et dans le cadre du 50e anniversaire du métro et du 375e anniversaire de Montréal, qui seront célébrées en 2016 et 2017, il nous semble essentiel de corriger cette lacune.

    Pour ce faire, de concert avec divers partenaires (en particulier Communications Chevalier et le Théâtre Exaltemps), la Fondation Lionel-Groulx propose d’installer des plaques commémoratives dans les stations concernées, de diffuser de l’information sur ces personnages sur les panneaux d’affichage électronique, de produire un cahier spécial sur ces figures marquantes dans un grand quotidien montréalais et de tenir des animations théâtrales sur ces personnages dans les diverses stations.

    Des représentants de la Fondation ont rencontré le 26 juin dernier le président de la Société de transport de Montréal, M. Philippe Schnobb, pour lui présenter ce projet et pour inviter la STM à être co-partenaire de ce grand projet de commémoration. Une réponse est attendue en septembre prochain.

    Pour consulter la liste des 28 stations concernées, suivre le lien :

    - Liste des 28 stations du métro de Montréal

  • Nicole Boudreau se joint au conseil d’administration de la Fondation

    26 juin 2014

    La Fondation Lionel-Groulx a le plaisir d’annoncer qu’à son assemblée générale annuelle tenue le 12 juin dernier madame Nicole Boudreau a été élue administratrice de la Fondation, en remplacement de madame Louise Beaudoin qui n’a pas souhaité renouveler son mandat.

    Détentrice d’une maîtrise en gestion et planification du tourisme – Université du Québec à Montréal – Université Panthéon 1 La Sorbonne (2002), Nicole Boudreau a été la première femme à présider la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, présidence qui lui vaut le titre de femme politique de l’année en 1989. La même année, elle est reçue membre de l’Ordre des francophones d’Amérique. Directrice générale du Comité de la Fête nationale de Montréal, elle orchestre le retour du défilé en 1990. Le quotidien La Presse lui décerne alors le titre de personnalité de la semaine. Tour à tour, directrice du Service des relations avec la communauté à la Corporation des célébrations du 350e anniversaire de Montréal, rédactrice du plan québécois de communication de l’Année internationale de la famille, porte-parole de la coalition Partenaires pour la souveraineté lors du référendum québécois de 1995, elle a également dirigé la Société de promotion du canal de Lachine et organisé, dans le cadre du 180e anniversaire du canal, l’exposition à ciel ouvert La part des femmes. Nicole Boudreau a, de 2010 à 2013, dirigé le Bureau du 375e anniversaire de Montréal. Elle agit maintenant à titre de consultante dans des dossiers ayant un lien avec l’éducation, la culture, la défense et la promotion de la langue française, le tourisme durable et la reconnaissance du rôle des femmes dans la société québécoise.

    Le conseil d’administration de la Fondation pour l’année 2014-2015 est donc composé des administrateurs suivants : outre Nicole Boudreau, Éric Bédard, Solange Chalvin, Nicolle Forget, Micheline Lachance, Bernard Landry, Gilles Laporte, Yvon Martineau, Robert Parizeau, Pierre Karl Péladeau et Hélène Pelletier-Baillargeon. Pierre Graveline en est le secrétaire, Jacques Girard le trésorier, Robert Comeau le vice-président, et Claude Béland le président.

  • Bonne Fête nationale !

    20 juin 2014
    JPEG - 75.1 ko
    Cliquez sur l’affiche pour visiter le site officiel de la Fête nationale du Québec
  • Claude Béland nommé grand officier de l’Ordre national du Québec

    17 juin 2014
    JPEG - 11 ko

    La Fondation Lionel-Groulx est fière d’annoncer que son président, Claude Béland, officier de l’Ordre national du Québec depuis 1992, sera demain élevé au grade de grand officier.

    Soulignons également que Louise Beaudoin, membre de la Fondation, et Denis Vaugeois, membre du comité consultatif des historiens, seront nommés officiers de l’Ordre national du Québec.

    Pour plus d’informations :

    - communiqué de presse
    - site de l’Ordre national du Québec

  • Publication de l’Atlas des élections au Québec de Pierre Drouilly

    5 juin 2014

    La Fondation Lionel-Groulx est fière d’annoncer la parution sur son portail Internet de l’ouvrage inédit intitulé Atlas des élections au Québec du sociologue Pierre Drouilly.

    Cet ouvrage de référence exceptionnel comprend un atlas de tous les résultats électoraux au Québec, au fédéral comme au provincial de 1792 à 2013, des tableaux statistiques sur les élections au Québec de 1867 à 2013 et un répertoire du personnel politique québécois de 1792 à 2013.

    Rappelons que Pierre Drouilly est professeur retraité du département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal : il y a enseigné de 1971 à 2011 les méthodes quantitatives et statistiques de recherche, ainsi que la sociologie politique. Auteur de plusieurs ouvrages de référence en sociologie électorale et spécialiste de l’étude de l’opinion publique québécoise, il est bien connu par ses nombreuses interventions publiques dans les médias à l’occasion des consultations électorales.

    Il est possible de télécharger les fichiers de l’atlas dans plusieurs formats : ODF, Ms Office et PDF.

    Pour consulter l’ouvrage, suivre le lien :

    atlas.fondationlionelgroulx.org

  • Gilles Laporte reçoit le Prix du ministre pour son manuel d’histoire du Québec

    3 juin 2014

    La Fondation Lionel-Groulx est heureuse de souligner que Gilles Laporte, historien, professeur, président du MNQ et membre du conseil d’administration de la Fondation, a reçu le Prix du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science, dans la catégorie « Volume/Enseignement collégial », pour la quatrième édition de l’ouvrage Fondements historiques du Québec contemporain (Chenelière Éducation, 2013). Il partage cet honneur avec les professeurs Luc Lefebvre et David Milot, coauteurs de l’ouvrage.

    - Lire le communiqué de presse du MNQ (30 mai 2014)
    - Plus d’information sur le Prix du ministre

  • Mardi c’est Wiki : la petite histoire du crime

    28 mai 2014

    Depuis février dernier, le premier mardi de chaque mois, des wikipédiens d’expérience donnent rendez-vous à tous ceux et celles qui désirent apprendre comment bien contribuer à Wikipédia.

    Les objectifs de ces rencontres sont d’améliorer le contenu francophone de Wikipédia, d’augmenter le nombre de contributeurs québécois, de tirer profit des ressources documentaires et professionnelles de BAnQ et de mieux représenter le Québec, la Nouvelle-France, le Canada français et plus largement l’Amérique française.

    La thématique du prochain rendez-vous, qui aura lieu mardi le 3 juin de 17 h 00 à 21 h 30, est : La petite histoire du crime .

    La Fondation Lionel-Groulx vous invite à participer en grand nombre à cette activité. Si vous êtes historien(ne) professionnel(le) ou amateur(e) et que la dimension technique de Wikipédia vous a jusqu’ici fait reculer, voilà votre chance !

    Notez que ceux et celles qui ne peuvent être présent(e)s sur place peuvent tout de même participer en se donnant rendez-vous au salon de clavardage de Wikipédia.

    Plus d’informations :

    - fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:BAnQ

  • Prix du Mérite en histoire : les récipiendaires honorés

    27 mai 2014

    JPEGAu cours des dernières semaines, plusieurs événements, organisés par le MNQ et ses sociétés affiliées en partenariat avec la Fondation Lionel-Groulx, se sont tenus dans la plupart des régions afin de remettre les prix du Mérite en histoire aux élèves récipiendaires : le 21 avril à Vaudreuil-Dorion en présence de 225 personnes, le 4 mai à Saint-Jean-sur-Richelieu en présence de 850 personnes, le 14 mai à Saint-Jacques (Lanaudière) en présence de 500 personnes, le 15 mai à Québec en présence de 50 personnes, le 18 mai à Rimouski en présence de 300 personnes, le 19 mai à Rouyn-Noranda en présence de 150 personnes, à Maniwaki en présence de 70 personnes, à Mont-Laurier en présence de 115 personnes, à Mont-Tremblant en présence de 30 personnes, à Saint-Hyacinthe en présence de 500 personnes, à Sainte-Eulalie (Centre du Québec) en présence de 150 personnes et à Saint-Jérôme en présence de 500 personnes, le 20 mai à Cap-Chat en présence de 30 personnes.

    À chaque occasion des exemplaires de notre livre Dix journées qui ont fait le Québec ont été remis et la contribution de notre fondation soulignée.

    Rappelons que ces prix, qui ont pour objectifs la promotion et la valorisation de l’histoire nationale, récompensent les élèves de 4e secondaire ayant obtenu une note parfaite à l’examen d’histoire du Ministère de l’éducation.

  • Onze livres soumis au prix Jean-Éthier-Blais 2014

    22 mai 2014

    Onze ouvrages, soumis par huit maisons d’édition, sont en lice pour le prix Jean-Éthier-Blais 2014. Il s’agit de :

    Édition du Boréal

    Éditions Triptyque

    Éditions Del Busso

    Presses de l’Université de Montréal

    Éditions Québec Amérique

    Groupe Fides

    Éditions XYZ

    Éditions du Remue-ménage

    Le jury, présidé par l’écrivain Pierre Nepveu et composé de Frédérique Bernier, professeure au cégep de Saint-Laurent, et Martine-Emmanuelle Lapointe, professeure agrégée au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal, rendra son verdict à l’automne 2014.

    Rappelons que le prix Jean-Éthier-Blais, doté d’une bourse de 3 000 $, récompense chaque année l’auteur de la meilleure œuvre de critique littéraire (entendue au sens large et comprenant les études et les biographies), écrite en français, publiée au Québec l’année précédente, et portant sur un aspect, un écrivain ou une œuvre de la littérature québécoise de langue française.

    Pour en savoir plus sur le prix Jean-Éthier-Blais :

    - fondationlionelgroulx.org/Le-prix-Jean-Ethier-Blais,1.html

  • Journée nationale des patriotes 2014 - « À la grandeur du Québec »

    14 mai 2014

    Jeudi le 15 mai à la Médiathèque littéraire Gaëtan-Dostie, le Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) procédera au dévoilement de la programmation des activités de la Journée nationale des patriotes qui se tiendront aux quatre coins du Québec au cours des prochains jours. Pour cette occasion, les organisateurs de plusieurs activités seront présents, de même que des comédiens de la troupe Exaltemps qui feront une lecture de poèmes patriotiques.

    Sur le thème « Patriotes à la grandeur du Québec ! », près d’une cinquante activités sont proposées au public par divers groupes qui permettront d’en apprendre davantage sur cette période charnière de notre histoire nationale et sur l’importance de participer à la vie démocratique. La population est invitée à consulter la programmation complète qui se trouve en ligne à www.journeedespatriotes.qc.ca et dans les pages du Fleurdelisé, journal officiel du MNQ, qui sera disponible dans l’édition du 17 mai du Devoir.

    « Année après année, nous sommes très fiers de coordonner l’ensemble des activités nationales, régionales et locales pour cette importante journée mémorielle. Le développement des commémorations nationales est au cœur de la mission de notre organisation et la Journée nationale des patriotes y joue un rôle prédominant » a déclaré monsieur Gilles Laporte, président du MNQ.

    À la grandeur du Québec

    Le MNQ a choisi la thématique « À la grandeur du Québec » pour honorer la contribution des patriotes dans plusieurs régions du Québec : « Le mouvement patriote est loin de s’être limité à Saint-Eustache ou aux berges du Richelieu. Pratiquement chaque région du Québec peut s’enorgueillir d’avoir produit de grands patriotes, d’avoir été le théâtre d’événements et, encore aujourd’hui, d’abriter des lieux de mémoire, maisons, monuments ou simples toponymes qui partout témoignent encore de l’inextinguible idéal des patriotes. » a ajouté Gilles Laporte.

    Le MNQ et ses sociétés membres sont heureux de pouvoir compter sur l’appui de prestigieux partenaires qui rendent possible la tenue des activités partout au Québec tels que la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Fondation Lionel-Groulx, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et Le Devoir.

    La Journée nationale des patriotes a été proclamée par le Gouvernement du Québec, en novembre 2002, pour que le lundi précédant le 25 mai souligne désormais « la lutte des Patriotes de 1837-1838 pour la reconnaissance nationale de notre peuple, pour sa liberté politique et pour l’obtention d’un système de gouvernement démocratique. »

    Fondé en 1947, le MNQ regroupe aujourd’hui dix-huit (18) Sociétés nationales et Sociétés Saint-Jean-Baptiste réparties sur tout le territoire du Québec. Il a pour mission de défendre et promouvoir l’identité québécoise, la langue, l’histoire, la culture et le patrimoine.


    - Le Fleurdelisé, journal officiel du MNQ
    - La Médiathèque littéraire Gaëtan-Dostie
    - Le Théâtre Exaltemps

« Libérez toutes les formes de beauté en puissance dans le génie natal, libérez les poèmes qui attendent l’heure de naître, afin qu’un jour prochain, dans ce petit pays redevenu libre et beau, un peuple sente, à en pleurer d’émotion, la joie et la grandeur de vivre. »
Lionel Groulx, 12 février 1936.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0