100 ans de production et de diffusion de notre histoire : allocution d’ouverture de Claude Béland, 17 avril 2015

Mesdames et messieurs, au nom du conseil d’administration de la Fondation Lionel-Groulx, je vous souhaite la plus cordiale des bienvenues à ce colloque que nous tenons aujourd’hui et demain pour souligner le centenaire de la première chaire d’histoire du Canada attribuée en 1915 à Lionel Groulx par l’Université de Montréal.

Intitulé 100 ans de production et de diffusion de notre histoire, ce colloque est une réalisation conjointe de la Fondation et de l’Institut d’histoire de l’Amérique française. Vous me permettrez de saluer ici le conseil d’administration et le président de l’Institut, monsieur Martin Pâquet, et de les remercier d’avoir accepté notre proposition d’organiser ensemble ce colloque.

Après tout, nous sommes deux créations du chanoine Groulx et il serait sans doute très heureux de constater que, tout près de 50 ans après son décès, nos deux institutions sont non seulement toujours bien vivantes et bien actives mais s’associent toutes deux dans un événement consacré en partie à commémorer et à revisiter son œuvre d’historien.

Créée en 1956 par Lionel Groulx et ses amis, la Fondation Lionel-Groulx est devenue, après le décès du chanoine en 1967, l’héritière de sa maison, de sa bibliothèque, de ses archives et de son œuvre intellectuelle et littéraire.

Pendant plusieurs décennies, son action a consisté pour l’essentiel à soutenir un centre d’archives et de recherche. Puis, en 2009-2010, la Fondation a décidé de se départir de ses archives au profit de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, mieux à même d’en assurer la conservation, la pérennité et la disponibilité pour les chercheurs. Il s’est agi, je me permets de le souligner, d’un don majeur à la collectivité québécoise dont BAnQ a estimé la valeur à plus de deux millions de dollars.

Ce faisant et dans la foulée, notre fondation a décidé de revoir en profondeur ses objectifs en reprenant à son compte, en l’actualisant, la mission que poursuivait Lionel Groulx, en son époque et avec les convictions qui étaient les siennes, à savoir œuvrer à la promotion de l’histoire, de la langue et de la culture de la nation québécoise.

À nos yeux, la connaissance de l’histoire en général, de l’histoire culturelle, économique et sociale bien sûr, mais aussi et tout autant de l’histoire politique, est une condition incontournable de la vitalité démocratique d’une nation.

Sans connaissance adéquate de notre histoire, des événements majeurs et des figures marquantes de cette histoire, comment les jeunes générations de Québécoises et de Québécois peuvent-elles exercer, en toute connaissance de cause, leurs droits et devoirs de citoyens ?

Comment les enfants des nouveaux arrivants peuvent-ils s’intégrer, pleinement, à leur société d’accueil ?

Comment pourrions-nous tous échapper à « la dictature du présent » et projeter le Québec dans l’avenir en s’inspirant des leçons de son passé ?

L’histoire du Québec, c’est l’histoire d’une nation d’origine française, enracinée depuis quatre siècles en Amérique du Nord. C’est l’histoire de femmes et d’hommes courageux qui, en particulier depuis la Conquête, n’ont jamais cessé de lutter pour leur langue, leur culture, leur liberté. Certains voudraient effacer cette histoire de notre mémoire. Nous croyons au contraire qu’il est essentiel de la transmettre. Bien sûr de façon non partisane. Bien entendu en exposant les diverses interprétations. Évidemment en développant la pensée critique chez les jeunes.

Voilà pourquoi nous avons décidé de développer des partenariats avec diverses associations, institutions et sociétés, pour être beaucoup plus proactifs dans la promotion de l’histoire du Québec et du fait français en Amérique.

Pour ce faire, à titre d’exemples, au cours des cinq dernières années …

… nous avons hébergé, coordonné et financé la Coalition pour l’histoire, appuyé son action visant l’amélioration de la qualité de l’enseignement de l’histoire dans notre réseau scolaire ;

… nous avons soutenu la tenue de colloques, la publication de livres et de revues, la remise de prix tels les prix du Mérite en histoire, l’organisation d’événements, comme la Journée nationale des patriotes, qui font avancé la connaissance de l’histoire du Québec ;

… nous avons organisé trois grandes séries de conférences : Dix journées qui ont fait le Québec, La piste Amérique : un continent marqué par les francophones et Figures marquantes de notre histoire ;

… nous avons préparé pour le 375e anniversaire de Montréal un grand projet de commémoration intitulé Le métro, véhicule de notre histoire.

Mais nous n’avons pas oublié pour autant notre devoir de mémoire envers notre fondateur. Et au cours des dernières années, nous avons posé des gestes majeurs afin de mieux assumer ce devoir, notamment en rééditant en ligne, en collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec, son œuvre littéraire constitué de quelque 90 livres et brochures, en éditant le 4e tome de sa correspondance, en développant une importante section de notre portail Internet consacré à l’historien et à ses successeurs, en soutenant l’historien Charles-Philippe Courtois dans la rédaction d’une biographie de Lionel Groulx, sans oublier, bien sûr, ce colloque scientifique qui, pour nous, relève aussi de ce devoir de mémoire.

Ce colloque abordera la sensibilité historienne de Groulx, son engagement dans la cité, le rapport à l’histoire depuis Groulx, de même que la vulgarisation et la diffusion de l’histoire aujourd’hui au Québec.

Je ne doute pas qu’il sera l’occasion de jeter un regard critique, voire même très critique, sur le chanoine et son œuvre. N’hésitons pas à le faire, en nous rappelant toutefois que, quel que soit le jugement que nous portons aujourd’hui sur cet homme, nul ne peut contester qu’il a été un grand pionnier de la recherche, de l’enseignement et de la diffusion de notre histoire. A ce titre, il mérite notre reconnaissance.

Je vous souhaite un excellent colloque !

Nous joindre :

261, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R6
Téléphone : 514 271-4759
Courriel : Cliquez ici

Nous suivre :

Actualité de l'histoire

Commander le livre L'Autre 150e

Le métro, véhicule de notre histoire

Figures marquantes de notre histoire

Dix journées qui ont fait le Québec