• La Fondation Lionel-Groulx en vacances

    28 juin 2017

    Les bureaux de la Fondation Lionel-Groulx sont fermés pour cause de vacances estivales à compter du jeudi 29 juin. Réouverture le lundi 31 juillet.

  • Bonne Fête nationale !

    20 juin 2017
    JPEG - 70.5 ko
    Cliquez sur le harfang pour visiter le site officiel de la Fête nationale du Québec
  • Jacques Girard est nommé chevalier de l’Ordre national du Québec

    14 juin 2017

    Le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, vient d’annoncer que 33 personnalités seront nommées ou promues le 22 juin prochain à l’Ordre national du Québec. À cette occasion, M. Jacques Girard, président du conseil d’administration de la Fondation Lionel-Groulx, sera nommé chevalier de l’Ordre.

    Le conseil d’administration et le personnel de la Fondation lui adressent toutes leurs félicitations pour cet honneur qui rejaillit sur notre institution.

  • Je me souviens : série de courts métrages de fiction historique

    13 juin 2017

    Je me souviens est un collectif de réalisateurs de courts métrages de fiction historique soulignant l’anniversaire d’évènements marquants dans l’histoire du Québec. Avec la touche personnelle de cinéastes de différentes générations, quatre courts métrages (Yes, L’écrivain public, Projet M, Temps mort) raconteront des fables à hauteur d’homme ayant comme trame de fond des moments-clés de notre histoire. Ce grand projet, réalisé par Babel Films, est commandité par le Mouvement national des Québécoises et Québécois et plusieurs partenaires, dont la Fondation Lionel-Groulx.

    Voici les quatre événements qui seront soulignés par le collectif en 2017 :

    • 40e anniversaire de l’adoption de la Charte de la langue française (26 août 1977)
    • 50e anniversaire de l’Expo 67 (28 avril au 27 octobre 1967)
    • 50e anniversaire de la visite du général Charles de Gaulle (23 au 26 juillet 1967)
    • 400e anniversaire de l’établissement en Nouvelle-France de Louis Hébert et Marie Rollet (14 juin 1617)

    Pour plus d’informations sur le site du collectif Je me souviens :

    - collectifjemesouviens.quebec

  • Claude Béland est nommé membre honoraire de la Fondation

    8 juin 2017
    JPEG - 11 ko

    À l’occasion de l’assemblée générale annuelle de la Fondation Lionel-Groulx tenue ce jeudi 8 juin à Outremont, le président du conseil d’administration, M. Jacques Girard, a annoncé que, sur décision unanime du conseil, M. Claude Béland est nommé membre honoraire de la Fondation. Cette nomination vise à reconnaître la contribution exceptionnelle de M. Béland au cours des 16 années, dont sept à la présidence, où il a siégé au conseil d’administration. Plus spécifiquement, de 2008 à 2015, il a présidé avec succès à la transformation de la Fondation de centre d’archives à institution proactive de promotion de l’histoire, de la langue et de la culture de la nation québécoise.

    M. Jacques Girard a également souligné le départ de l’historien Robert Comeau qui, à l’instar de Claude Béland, a décidé de ne pas renouveler son mandat comme membre du conseil. Il lui a rendu hommage pour sa contribution à la Fondation, notamment comme membre du conseil au cours des 13 dernières années, comme vice-président de 2007 à 2015 et comme porte-parole de la Coalition pour l’histoire pendant plusieurs années.

    Par ailleurs, M. Girard a annoncé la nomination comme administrateur de la Fondation de M. Xavier Gélinas, conservateur en histoire politique au Musée canadien de l’histoire. Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en histoire de l’Université de Montréal, et d’un doctorat de l’Université York, M. Gélinas a été le commissaire de nombreuses expositions. À titre de chercheur, il s’intéresse notamment à l’histoire politique et intellectuelle du Québec et du Canada au XXe siècle. Il est l’auteur de La droite intellectuelle québécoise et la Révolution tranquille (2007) et le codirecteur de Duplessis, son milieu, son époque (2010) ainsi que des Chroniques politiques de René Lévesque (2014 et 2017). Il a aussi siégé au comité de rédaction de Mens : Revue d’histoire intellectuelle de l’Amérique française de 2002 à 2009.

    Enfin, M. Girard a rendu public la composition du conseil d’administration de la Fondation pour l’année 2017-2018. Il s’agit de Jacques Girard (président), Éric Bédard (vice-président), Sylvie Cordeau (trésorière et présidente du comité des finances), Pierre Graveline (secrétaire et directeur général), Nicole Boudreau (présidente du comité de gouvernance) et des administratrices et administrateurs Jacques Beauchemin, Léopold Beaulieu, Solange Chalvin, Lucia Ferretti, Xavier Gélinas, Bernard Landry, Gilles Laporte, Marie Lavigne et Micheline Paradis.

  • États généraux sur les commémorations historiques : bilan et recommandations

    7 juin 2017

    Le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) dévoilait hier le bilan et les recommandations donnant suite aux États généraux sur les commémorations historiques tenus en octobre 2016 avec le concours de nombreux partenaires dont la Fondation Lionel-Groulx.

    « Depuis plusieurs années, nous déplorons que l’improvisation règne en matière de commémorations, notamment au sujet du calendrier des anniversaires officiels, de désignation toponymiques, de mise en valeur du patrimoine sous toutes ses formes, etc. Voilà pourquoi en octobre dernier, nous avons pris l’initiative de réunir pendant trois jours au GESÙ, tous les acteurs qui œuvrent d’une façon ou d’une autre dans le domaine des commémorations : des universitaires, intellectuels, des responsables de musées, des représentants d’organismes publics, ainsi que des représentants de la société civile » a affirmé madame Martine Desjardins, présidente du MNQ.

    « Ces journées ont permis de dresser un portrait de la situation des commémorations historiques au Québec. Jamais un tel exercice de réflexion n’avait été fait et nous sommes très fiers des résultats. À la lumière des recommandations présentées aujourd’hui, la mise en commun des idées, des préoccupations, des réflexions et surtout, des propositions pour mettre en œuvre une véritable politique de commémorations ont été utiles. Ces dernières recommandations ne sont donc pas le fruit du hasard puisqu’elles émanent des consensus qui se sont dégagés durant nos États généraux » a poursuivi madame Desjardins.

    Principales recommandations :

    - Adoption d’une politique de commémorations et fondation d’un organisme public dédié à la coordination et au soutien des activités de commémorations.
    - Formation d’un comité d’experts mandaté pour établir la liste des anniversaires inscrits au calendrier annuel de commémorations.
    - Adoption et publication d’un calendrier de commémorations officiel annuel constitué d’une liste d’anniversaires historiques qui ont marqué le Québec.
    - Élaboration d’un cérémonial d’État pour marquer les fêtes et journées mémorielles récurrentes inscrites au calendrier
    - Fondation d’un organisme mandaté pour administrer les sites historiques et les lieux de mémoire.

    Le bilan et les recommandations ont été transmises en janvier dernier au Ministre de la Culture, monsieur Luc Fortin, qui avait pris la parole durant les États généraux. Le document a été considéré dans le cadre de l’exercice de consultations pour le renouvellement de la politique culturelle qui devrait se conclure d’ici la fin de l’année. « Je me fais porte-parole de tous ceux qui ont été impliqués dans les États généraux pour dire que nous attendons avec beaucoup d’espoir la nouvelle politique culturelle. » a conclu Martine Desjardins.

    Lire le document :

    - Pour une politique de commémorations historiques. Bilan et recommandations faisant suite aux États généraux sur les commémorations historiques, décembre 2016.

  • Commémorations du 50e anniversaire de la visite du général de Gaulle

    5 juin 2017

    Le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) est fier de dévoiler les commémorations du 50e anniversaire de la visite du général Charles de Gaulle qui se tiendront entre le mois de juin et août 2017.

    Le 23 juillet 1967, le général de Gaulle, alors président de la République française, arrive au Port de Québec à l’occasion du centenaire de la confédération canadienne et de l’Exposition universelle de Montréal. Le 24 juillet, le général apprenait non seulement au monde l’existence du peuple québécois, mais aussi son désir d’indépendance, à travers son incroyable « Vive le Québec libre ! ». Pour les Québécois, cet événement historique ne saurait être oublié. En juillet prochain, ce sera l’occasion de commémorer les 50 ans de cette déclaration majeure et le passage du général de Gaulle en territoire québécois.

    Le MNQ a été désigné par ses partenaires comme coordonnateur du Comité du 50e de Gaulle qui regroupe des organisateurs dans toutes les villes où s’était arrêté le général. À ce titre, le Mouvement est mandaté pour orchestrer les activités qui se tiendront pour commémorer cet anniversaire important dans l’histoire de notre peuple.

    « À partir de maintenant, jusqu’au mois d’août, les Québécois seront conviés à participer aux activités qui se tiendront à Québec, Donnacona, Sainte-Anne-de-la-Pérade, Trois-Rivières, Louiseville, Berthierville, Repentigny et Montréal. En plus d’activités populaires et protocolaires, le public est appelé à fournir des archives pour enrichir les expositions qui se dérouleront dans les villes » a annoncé Martine Desjardins, présidente du MNQ.

    Un site internet (degaulle1967.quebec) où le public retrouvera de l’information sur les activités, mais aussi des archives, des textes, la liste des lieux de mémoire consacrés au général et de témoignages est mis sur pied en collaboration avec la Fondation Lionel-Groulx. Pour faire connaître ce programme, une campagne publicitaire signée par l’artiste visuel Simon Beaudry de l’agence K-72 est également dévoilée. « Par cette campagne, le MNQ souhaite rappeler que suite à la venue et surtout, suite à l’incroyable déclaration « Vive le Québec libre » de Charles de Gaulle, le monde entier a découvert l’existence du Québec » a conclu Martine Desjardins.

    Le MNQ est heureux de pouvoir compter sur l’appui de prestigieux partenaires et commanditaires qui rendent possible la tenue d’activités partout au Québec : La Fondation Lionel-Groulx, La Fondation Charles de Gaulle, la députée fédérale Monique Pauzé, La Société nationale des Québécois de Lanaudière, la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie, l’agence K-72, le Parti Québécois, la Cinémathèque québécoise et l’agence Catapulte communication.

  • Figures marquantes de notre histoire : la série maintenant entièrement en ligne

    1er juin 2017

    Les dix grandes rencontres de la série Figures marquantes de notre histoire enregistrées en 2015-2016 devant le public de l’Auditorium de la Grande Bibliothèque par MAtv sont maintenant entièrement en ligne sur notre chaîne YouTube.

    Rappelons que cette série de grandes rencontres a été réalisée par notre fondation en partenariat avec BAnQ, MAtv, Québecor et le Fonds de solidarité FTQ et qu’elle vise à faire connaître des femmes et des hommes qui ont contribué de manière significative au développement et au rayonnement de la nation québécoise.

    Rappelons également que les enregistrements des rencontres, diffusés à MAtv à l’automne 2016, peuvent toujours être écoutés via le service Illico de Vidéotron.

    Voici la liste des grandes rencontres maintenant disponible via notre propre site :

  • Mardi c’est Wiki à BAnQ : 6 juin 2017

    30 mai 2017

    Le premier mardi de chaque mois, des wikipédistes d’expérience donnent rendez-vous à tous ceux et toutes celles qui désirent apprendre comment bien contribuer à Wikipédia.

    Les objectifs de ces rencontres sont d’améliorer le contenu francophone de Wikipédia, d’augmenter le nombre des contributeurs d’ici, de tirer profit des ressources documentaires et professionnelles de BAnQ et de diffuser massivement la connaissance sur le Québec et l’Amérique francophone.

    La Fondation Lionel-Groulx vous invite à participer en grand nombre à la prochaine édition de cette activité, le mardi 6 juin prochain de 17h00 à 21h30 à la Grande Bibliothèque (475, boul. de Maisonneuve Est, salle 3.120).

    Sont habituellement présents pour animer l’atelier de formation, Mathieu Gauthier-Pilote de la Fondation Lionel-Groulx, Benoît Rochon de Wikimédia Canada et Ha-Loan Phan de l’Acfas.

    Alors si vous êtes passionné(e) d’histoire et que la complexité de Wikipédia vous a jusqu’ici fait reculer, voilà votre chance !

    Plus d’informations :

    - fr.wikipedia.org/wiki/WP:BAnQ
    - banq.qc.ca/activites/wiki
    - commons.wikimedia.org/wiki/Commons:FLG

  • Figures marquantes de notre histoire : les cinq premières rencontres en ligne

    25 mai 2017

    Les cinq premières grandes rencontres de la série Figures marquantes de notre histoire enregistrées en 2015 devant le public de l’Auditorium de la Grande Bibliothèque par MAtv sont maintenant en ligne sur notre chaîne YouTube.

    Rappelons que cette série de dix grandes rencontres, réalisée par notre fondation en partenariat avec BAnQ, MAtv, Québecor et le Fonds de solidarité FTQ, vise à faire connaître des femmes et des hommes qui ont contribué de manière significative au développement et au rayonnement de la nation québécoise.

    Rappelons également que les enregistrements des rencontres, diffusés à MAtv à l’automne 2016, peuvent toujours être écoutés via le service Illico de Vidéotron.

    Voici la liste des grandes rencontres maintenant disponible via notre propre site :

  • Lionel Groulx : 50 ans après sa mort, une contribution remarquable à saluer !

    23 mai 2017

    Portrait de Lionel Groulx {JPEG}Le 23 mai 1967, il y a aujourd’hui un demi-siècle, décédait à l’âge de 89 ans Lionel Groulx, prêtre, éducateur, historien, écrivain, maître à penser du nationalisme québécois au XXe siècle.

    Quel que soit le jugement que l’on porte avec nos yeux d’aujourd’hui sur l’homme et sur son œuvre, nul ne peut nier le rôle primordial de pionnier qu’il a joué dans la recherche, l’enseignement et la diffusion des connaissances sur notre histoire nationale, comme en témoignent la création de la première Chaire d’histoire du Canada qui lui est attribuée en 1915 par l’Université de Montréal, les centaines de conférences qu’il a prononcées dans sa vie, les quelque 90 livres et brochures qu’il a écrits et publiés, le cours d’histoire de cent leçons qu’il a donné à CKAC de 1949 à 1952, le nombre impressionnant d’études dont il a fait l’objet, les institutions qu’il a créées et qui perpétuent son œuvre, notamment l’Institut d’histoire de l’Amérique française, sa revue, et la Fondation Lionel-Groulx.

    Nul ne peut nier non plus l’extraordinaire contribution qu’il a apportée, en particulier dans la première moitié du XXe siècle, à la vie intellectuelle de notre nation, l’influence majeure qu’il a exercée sur ses contemporains et l’estime que nombre de ces derniers avaient pour lui, comme en attestent les honneurs multiples qu’il a reçus au cours de sa vie, les innombrables hommages exprimés lors de son décès, les lieux de mémoire qui lui sont consacrés.

    Quelles que soient les critiques, souvent injustes ou parfois justifiées, qu’on peut lui adresser aujourd’hui, son inestimable contribution au développement et au rayonnement de notre nation mérite sans l’ombre d’un doute d’être saluée.

    En son époque et avec les convictions qui étaient les siennes, Lionel Groulx a œuvré toute sa vie à défendre notre nation, l’enseignement de son histoire, sa langue et sa culture, et à promouvoir son émancipation. C’est en poursuivant cette action avec détermination, en l’actualisant toutefois sans hésitation, que la Fondation Lionel-Groulx remplit son devoir de mémoire envers son fondateur et accomplit sa mission.

  • Journée nationale des patriotes : lundi 22 mai 2017

    18 mai 2017

    À l’approche de la Journée nationale des patriotes, le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ), dont la Fondation Lionel-Groulx est partenaire, invite le public à participer aux activités qui se dérouleront du 19 au 22 mai partout au Québec.

    La Journée nationale des patriotes est une journée importante puisqu’elle s’inscrit dans le champ de la mémoire et nous permet de se rappeler les événements de 1837-1838. Depuis son instauration en 2002, le MNQ s’emploie à faire rayonner cette journée de diverses manières. Ainsi, à la suite des États généraux sur les commémorations historiques que le MNQ a tenus en octobre dernier, nous recommandons que le gouvernement du Québec adopte une politique de commémorations. Dans le même ordre d’idée, plusieurs activités de commémorations seront organisées en 2017 afin de nourrir et d’entretenir la mémoire collective. Ces activités seront dévoilées sous peu.

    De plus, pour une deuxième année consécutive, en plus de la programmation régulière des activités, le MNQ est fier d’offrir au public, et plus particulièrement aux enseignants, une magnifique brochure pédagogique sur l’histoire des rébellions. « Cette brochure a pour vocation de combler les lacunes du programme d’histoire du Québec actuel en 3e et 4e secondaire sur les évènements qui ont conduit aux soulèvements de 1837-1838. Devant le succès de cette brochure l’an dernier, 20 000 exemplaires ont été produits et distribués partout au Québec afin de satisfaire la demande » explique madame Martine Desjardins, présidente du Mouvement.

    La mémoire des patriotes

    Cette année, les commémorations de la Journée nationale des patriotes se déroulent sous le thème La mémoire des patriotes, montrant ainsi toute l’importance de garder bien vivant le souvenir de la lutte menée par les patriotes pour l’obtention de droits démocratiques. « Rappelons que cette journée a été instaurée pour honorer la mémoire des hommes et des femmes qui, depuis l’implantation des institutions parlementaires en 1791, ont milité pour les droits de la majorité, dont celui du peuple à se gouverner lui-même » conclut madame Desjardins.


    - La programmation des activités de 2017
    - La brochure Les rébellions patriotes en bref

« Nulle nation, si petite soit-elle, n’a l’obligation, encore moins le devoir d’accepter le génocide par complaisance pour un plus puissant. Le droit des petites nations à la vie n’est inférieur en rien au droit des grandes nations. »
Lionel Groulx, 1964.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0