La noblesse de Nouvelle-France (Lorraine Gadoury)

Titre : La noblesse de Nouvelle-France. Familles et alliances

Auteur : Lorraine Gadoury (1956-)

Éditions : Montréal, Éditions Hurtubise HMH, 1991, 208 p.

Description : La Nouvelle-France a compté parmi ses habitants des personnes appartenant à la noblesse française. Qui étaient ces nobles ? Quelle place occupaient-ils au sein de l’élite coloniale ? Formaient-ils un groupe cohérent au sein de la société ? C’est à des questions de cet ordre que Lorraine Gadoury tente de répondre dans La noblesse de Nouvelle-France. Familles et alliances, ouvrage issu de sa thèse de doctorat de 1988 [1]. La démarche choisie par l’historienne consiste à mieux faire connaître un groupe social à l’aide de données démographiques : célibat et mariage, alliances, fécondité, mortalité, etc. Ce livre, écrit dans une langue accessible, plaira à ceux et celles qui veulent en savoir plus sur le « sang bleu » de la Nouvelle-France.

Références : Jean-Claude Dubé, RHAF, vol.47, n° 3, 1994, p. 433-435. ; Alain Laberge, RS, vol. 36, n° 2, 1995, p. 371-372. ; Geneviève Postolec, Archivaria, vol. 36, p. 248-250.

En ligne : (nil.)

Notes

[1] Lorraine Gadoury, Comportements démographiques et alliances de la noblesse de Nouvelle-France, thèse de doctorat (histoire), Université de Montréal, 1988, 393 p.

« Un peuple ne se sépare pas de son passé, pas plus qu’un fleuve ne se sépare de sa source, la sève d’un arbre, de son terroir. »
Lionel Groulx, 29 juin 1937.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0