Accueil du site >Histoire du Québec >Bibliothèque de l’histoire du Québec >Une histoire du Québec (Gossage et Little)

Une histoire du Québec (Gossage et Little)

JPEGTitre : Une histoire du Québec. Entre tradition et modernité

Auteur : Peter Gossage (1956-) et Jack Irivine Little (1947-)

Éditions : Montréal, Éditions Hurtubise, 2015, 479 p. [1]

Description : L’édition originale de cette synthèse est parue chez Oxford University Press en 2012 sous le titre An Illustrated History of Quebec. Tradition and Modernity. Rédigée par deux historiens québécois de langue anglaise, Peter Gossage et John Irvine Little, elle raconte l’histoire d’une province « pas comme les autres » traversée par une tension constante entre tradition et modernité, d’où son sous-titre. Richement illustré, l’ouvrage progresse dans l’histoire du Québec et des Québécois suivant une trame chronologique, bien que chaque chapitre développe un thème central.

La matière du livre se découpe en 13 chapitres totalisant, avec les notes et l’index, quelque 480 pages. Les chapitres portent les titres suivant : 1. Le comptoir colonial ; 2. La colonie de peuplement ; 3. La colonie militaire ; 4. Affrontement politique et rébellion ; 5. L’État libéral ; 6. La réaction nationaliste ; 7. Une révolution industrielle ; 8. Les villes ; 9. Nationalistes et libéraux ; 10. Grande Noirceur ? ; 11. « Le début d’un temps nouveau » ; 12. La question de la souveraineté ; 13. Le Québec contemporain.

Traduite en français par Hélène Paré, la synthèse a été mise à jour pour incorporer les événements survenus entre 2012 et 2015.

Références : Anne Lagacé Dowson et Judith Lussier, Médium large, Radio-Canada, 13 mai 2015. ; Michel Lapierre, Le Devoir, 6 juin 2015.

En ligne : editionshurtubise.com

Notes

[1] Édition originale de langue anglaise : An Illustrated History of Quebec. Tradition and Modernity, Don Mills (Ont.), Oxford University Press, 2012, 369 p.

« Chaque génération, depuis 1760, a dû mériter de rester française. Celle d’aujourd’hui ni celle de demain ne le resteront à un moindre prix. »
Lionel Groulx, 1952.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0