Biochronologie de Lionel Groulx

Note : Voyez également notre notice biographique de Lionel Groulx.


1878
Naissance à Vaudreuil (Québec), le 13 janvier, de Léon Groulx (décédé la même année) et de Philomène Pilon (remariée un an plus tard à Guillaume Émond).

1884-1890
Études élémentaires à l’école des Frères Saint-Viateur, à Vaudreuil.

1890-1899
Études classiques au Séminaire de Sainte-Thérèse-de-Blainville.

1899
Entrée au Grand Séminaire de Montréal.

1900-1903
Études théologiques. En même temps, professeur au Collège de Valleyfield.

1902
Fondation du cercle Saint-Charles, ancêtre du cercle Saint-Thomas d’Aquin de l’Association catholique de la jeunesse canadienne-française (ACJC).

1903
Ordination sacerdotale, le 28 juin.

1903
Fondation de l’Académie Émard.

1903-1906
Professeur de Belles-Lettres, puis de Rhétorique au Collège de Valleyfield.

1904
Adhésion d’élèves du Collège de Valleyfield à l’ACJC, sans pouvoir former de cercle vu l’opposition de la direction du Collège.

1906
Première brochure : conférence (22 février), L’éducation de la volonté en vue du devoir social.

1906-1909
Études philosophiques et théologiques à l’Université de la Minerve à Rome et de littérature à l’Université de Fribourg en Suisse (1909).

1907
Docteur en philosophie.

1908
Docteur en théologie.

1909-1915
Professeur au collège de Valleyfield.

1912
Discours lors du premier Congrès de la langue française (Québec).

1914
Discours au congrès de l’ACJC.

1915-1920
Cours sur l’histoire générale et l’histoire du commerce et de l’industrie à l’École des Hautes Études commerciales.

1915
Professeur d’histoire du Canada à l’Université Laval de Montréal. Inaugure et occupe la première chaire d’enseignement d’histoire du Canada, poste qu’il occupera jusqu’en 1949.

1917
Membre de la Ligue des droits du français. Première collaboration à L’Action française de Montréal (février).

1918
Membre de la Société royale du Canada.

1919
Discours au Long Sault, à l’occasion du dévoilement du monument Dollard, le 24 mai.

1920-1928
Directeur en titre de la revue L’Action française, qu’il dirige en fait depuis 1918.

1921-1922
Deuxième voyage en Europe au cours duquel, il fait une conférence.

1922
Professeur titulaire d’histoire du Canada à l’Université de Montréal.

1924
Tournée de conférences en Ontario (Kent, Essex, Ford, Tilbury) et remise du buste de Dollard à l’Université de Montréal.

1926
Conférence à Chicago lors du congrès eucharistique international.

1928
Séjour aux Archives du Manitoba.

1931
Conférences à la Sorbonne sur « Le Français au Canada », à l’Institut catholique de Paris et aux universités de Lyon et de Lille. Voyage en Louisiane.

1932
Docteur ès lettres de l’Université de Montréal.

1933
Médailles Mallet de Bassilan et de la Société historique de Montréal.

1934
Docteur en droit honoris causa de l’Université d’Ottawa.

1937
Conférence donnée lors du deuxième Congrès de la langue française à Québec. Docteur ès lettres honoris causa de l’Université Laval.

1939
Achat de la maison située au 261 de la rue Bloomfield grâce à une souscription des « Amis de l’abbé Groulx ».

1942
Docteur en droit honoris causa de l’Université de Montréal.

1943
Chanoine honoraire du diocèse de Montréal.

1944
Membre de l’Académie canadienne-française.

1945
Cours à la Semaine sociale.

1946
Fondation, en novembre, de l’Institut d’histoire de l’Amérique française.

1947-1967
Directeur de la Revue d’histoire de l’Amérique française.

1948
Médaille Tyrrel de la Société royale du Canada.

1949
Professeur émérite de l’Université de Montréal, après 34 ans d’enseignement. Retraite : 19 octobre. Cours à l’École normale d’enseignement secondaire. Cours réguliers d’histoire du Canada à partir du 4 décembre, au poste CKAC.

1950
Voyage à Rome pour la béatification de Marguerite Bourgeoys.

1952
Médaille et prix Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM). Démission de la Société royale du Canada.

1953
Cours inaugural de la chaire de civilisation canadienne-française à l’Université de Montréal. Insigne de l’Ordre de la Fidélité française.

1956
Création de la Fondation Lionel-Groulx. Voyage au fort du Sault Sainte-Marie. Dernier voyage en Europe.

1957
Prix Champlain du Conseil de la Vie française en Amérique.

1960
Médaille Gonzague de Reynold. Membre-correspondant de l’Académie Berrichonne de Bourges, France. La première du film Le Chanoine Groulx historien réalisé par l’Office National du Film (ONF).

1961
Membre honoraire à vie de la Société historique du Canada.

1962
Docteur en droit honoris causa de l’Université de Saint-Jean (Terre-Neuve). Médaille du Conseil des Arts du Canada.

1963
Médaille Léo Parizeau (ACFAS). Prix Pfizer et Prix du Grand jury des lettres pour l’ensemble de son œuvre.

1967
Décès de Lionel Groulx le 23 mai, jour du lancement de son dernier ouvrage : Constantes de vie.

Nous joindre :

261, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R6
Téléphone : 514 271-4759
Courriel : Cliquez ici

Nous suivre :

Actualité de l'histoire

50e de la visite de Charles de Gaulle

Le métro, véhicule de notre histoire

Figures marquantes de notre histoire

Dix journées qui ont fait le Québec