Accueil du site >La Fondation >Compagnie des cinq cents associés

Compagnie des cinq cents associés

Créée en 1990, la Compagnie des cinq cents associés est essentiellement un instrument de soutien à la Fondation Lionel-Groulx. Il s’agit d’un regroupement d’individus, d’associations et d’institutions sensibles à l’importance de l’histoire nationale et disposés à soutenir l’action de la Fondation dans ce domaine.


Notez que les montants ne sont pas des cumulatifs, mais correspondent aux dons pour l’année 2017. (Voir les années précédentes : 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016.)

Les gouverneurs (1) 1000 $ et +

  • André Bélanger

L’intendant (0) 600 – 999 $

Les directeurs (4) 300 – 599 $

  • Jean-Rémi Brault
  • Gilles Ouimet
  • André Vallée
  • Oeuvres Régis-Vernet

Les associés (30) 100 – 299 $

  • Robert Ascah
  • Robert Auclair
  • Jacques Baillargeon
  • Alex Bédard
  • Lucien Bouchard
  • Jacques Cardinal
  • Pierre L. Comtois
  • Guy Cormier
  • Jacques Dubreuil
  • Richard Dufresne
  • Jean-Pierre Duquette
  • Joseph Facal
  • Nicolle Forget
  • Louis Fournier
  • Yvon Goyette
  • Michel Graham
  • Pierre Guillot-Hurtubise
  • Germain Julien
  • Jacques Laurent
  • Michel Leduc
  • Pierre Le François
  • Louise Maheu
  • Yves Martin
  • David Milot
  • Émile Robichaud
  • Jean-Paul Rodrigue
  • Hubert Sacy
  • Pierre Villeneuve
  • Anonymes (2)

Les amis (22) 20 – 99 $

  • Pierre Biacchi
  • Daniel Boiteau
  • Claude Cardinal
  • Anne Charbonneau
  • Gilles Châtillon
  • Denis Fournier
  • Lynn-Ernest Fournier
  • France Gagnon
  • Gisèle Gallichan
  • Pauline Gill
  • Manon Houle
  • Fernand Mainville
  • Gilles Normand
  • Gaston J.A. Ouellet
  • Stella Poirier
  • Yvette Poirier
  • Richard Sadler
  • Marjolaine Saint-Pierre
  • Réal Thivierge
  • Anonymes (3)
« Libérez toutes les formes de beauté en puissance dans le génie natal, libérez les poèmes qui attendent l’heure de naître, afin qu’un jour prochain, dans ce petit pays redevenu libre et beau, un peuple sente, à en pleurer d’émotion, la joie et la grandeur de vivre. »
Lionel Groulx, 12 février 1936.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0