Accueil du site >Lionel Groulx >Cours d’histoire du Canada donné par Lionel Groulx à CKAC (1949-1952)

Cours d’histoire du Canada donné par Lionel Groulx à CKAC (1949-1952)

La Fondation Lionel-Groulx et Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) ont collaboré en 2016-2017 pour numériser et diffuser le cours d’histoire du Canada donné par Lionel Groulx à la radio de CKAC au début des années 1950. Grace à ce projet, la quasi intégralité du cours est désormais disponible pour écoute par les chercheurs, les étudiants en histoire et les internautes du monde entier.

- Écouter le cours d’histoire...

Les quatre tomes de l’Histoire du Canada français du chanoine Lionel Groulx (1878-1967) ont pour origine un projet commandité par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM) : un cours d’histoire du Canada diffusé à la radio. En effet, au début des années 1950, la SSJBM invite l’historien septuagénaire à prononcer une série de quelque cent leçons d’histoire d’environ 15 minutes chacune sur les ondes de la station de radio CKAC. Le premier rendez-vous a lieu le dimanche 4 décembre 1949 et les leçons se poursuivent chaque semaine jusqu’en 1952. Le cours est rediffusé sur plusieurs antennes régionales (CHRC, CKCH, CKRC, CHAH, CHFA) et enregistré sur disques vinyles.

C’est une version remaniée du texte rédigé aux fins de ce cours public radiodiffusé qui paraît en quatre tomes aux Éditions de L’Action nationale entre 1950 et 1952 [1]. L’auteur de l’Histoire du Canada français innove en produisant une synthèse historique véritablement multidimensionnelle qui aborde le politique, l’économique, le social, le culturel et le religieux et en découpant sa matière (quelque 400 ans d’histoire) en deux grandes époques : l’époque coloniale (1534-1931) et l’époque de l’indépendance (1931-1952). Cette œuvre maîtresse de la carrière d’historien de Groulx est à la fois un succès populaire et un succès critique. Elle lui vaudra le rare qualificatif d’« historien national », quelque 100 ans après François-Xavier Garneau (1809-1866) [2].

Quelque 250 microsillons de la Collection Lionel Groulx (CLG37) numérisés par BAnQ sont à la source des fichiers audios téléversés dans Wikimedia Commons par la Fondation Lionel-Groulx. Initialement conservés au centre d’archives Lionel-Groulx (261, avenue Bloomfield, Outremont), les microsillons en question se trouvent depuis la fin de 2009 dans l’édifice Gilles-Hocquart (535, avenue Viger Est, Montréal), qui héberge le centre d’archives BAnQ Vieux-Montréal. Il y a un grand nombre de doublons parmi les 250 microsillons car les disques reproduisent des émissions captées tantôt sur CKAC, tantôt sur CHRC, CKCH, CKRC, CHAH ou CHFA. Malgré ces doublons, quelques leçons manquent malheureusement à la collection. Pour cette raison, il n’a pas été possible de numériser et de téléverser quatre des leçons initiales du cours. C’est donc 96 leçons sur 100 que vous pourrez entendre à partir de cette page. Bonne écoute !

- Écouter le cours d’histoire...

Notes

[1] Voir l’« Avertissement » de Lionel Groulx datée du 10 avril 1950 dans l’Histoire du Canada français, L’Action nationale, 1950, tome I, p. 5-6.

[2] « Histoire du Canada français (Lionel Groulx) », fondationlionelgroulx.org, consulté le 7 mars 2017.

« Nulle nation, si petite soit-elle, n’a l’obligation, encore moins le devoir d’accepter le génocide par complaisance pour un plus puissant. Le droit des petites nations à la vie n’est inférieur en rien au droit des grandes nations. »
Lionel Groulx, 1964.
SPIP | | Plan du site | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0