La piste Amérique : un continent marqué par les francophones

« La descente des rapides », huile sur toile de Frances Anne Hopkins (1838-1919), vers 1879

Illustration : « La descente des rapides », huile sur toile de Frances Anne Hopkins (1838-1919), vers 1879. Source : BAC 1989-401-2X ; C-2774 (Wikimedia Commons.)

La piste Amérique, c’est une série de quatre ciné-conférences sur la francophonie nord-américaine animée par le journaliste et chroniqueur Michel Coulombe et le documentariste André Gladu. À travers le parcours du cinéaste sur le continent et ses films, cette série se veut une introduction aux quatre peuples francophones issus de l’aventure coloniale française dans les Amériques : les Acadiens, les Québécois, les Créoles et les Métis.

L’idée est de faire découvrir dans la foulée — de l’aventure des exilés acadiens et de ceux qui sont revenus, des migrations métisses, de l’influence des musiques zydeco et jazz créoles et de l’imaginaire des poètes québécois — comment se sont constitués les différentes identités francophones du continent et ce qu’elles ont en commun.

Ce qui caractérise la culture des francophones en Amérique ce sont d’abord, ses racines françaises, l’influence déterminante du monde autochtone et sa nature continentale. Les peuples acadien, québécois, métis et créole se sont formés à partir de la fréquentation de l’espace nord-américain et du réseau de pistes et chemins développé sous le régime français pour les besoins du commerce des fourrures et du système de défense militaire. Coincés entre les conflits des empires coloniaux les francophones ont laissé leur empreinte partout sur cette terre et leur culture est d’abord et avant tout continentale et non provinciale.

Également faire saisir la contribution de ces peuples à l’histoire et la culture de ce continent. Sans nous, l’Amérique ne serait pas ce qu’elle est et c’est pour ça que nous sommes ce que nous sommes. Une longue piste marquée par un esprit de liberté !

À propos d’André Gladu

André Gladu (1945-) a fait des études en communication graphique à l’École des beaux-arts de Montréal, puis au London College of Printing, en Angleterre. On le retrouve par la suite à New York, au School of Visual Arts, puis à l’Université Columbia, où il étudie en cinéma-radio-télévision. Il a réalisé plus de 40 films documentaires qui abordent plusieurs aspects de la culture des Québécois et des autres peuples francophones d’Amérique. (lire la suite...)

Pour assister

Les quatre ciné-conférences se sont déroulées à la Grande Bibliothèque au printemps et à l’automne 2013.

Calendrier

- 4 avril 2013 - Tintamarre. La piste Acadie en Amérique (ONF, 2004, 82 min.)

- 2 mai 2013 - Gilles Vigneault. Portager le rêve (Les Marchands de rêves, 1998, 22 min.) et Gaston Miron. Les outils du poète (Les Productions du Lundi matin, 1994, 52 min.)

- 1er octobre 2013 - Marron. La piste créole en Amérique (ONF, 2006, 85 min.)

- 5 novembre 2013 - Les gens libres (Nanouk Films, 1979, 28 min.), Congo Square. Lieu sacré des Houmas (ONF, 2006, 29 min.) et Mitchif. L’esprit de Riel et Dumont (L’œil documentaire, 2013, 26 min.)


Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Office national du film Centre de la francophonie des Amériques

Nous joindre :

261, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R6
Téléphone : 514 271-4759
Courriel : Cliquez ici

Nous suivre :

Actualité de l'histoire

Commander le livre L'Autre 150e

Le métro, véhicule de notre histoire

Figures marquantes de notre histoire

Dix journées qui ont fait le Québec